Biologia sintètica contra la metàstasi

Financié le 29 / 05 / 2018
Cofinancé!
Accumulé
€ 6.000
Minimal
€ 4.000
Optimal
€ 20.500
114 Cofinanceurs
Pour € 2
Remerciement.
Remerciement à la personne.
> 00 Cofinanceurs
Pour € 5
Remerciement et mention au site web.
Remerciement à la personne et mention au site web.
> 21 Cofinanceurs
Pour € 10
Mention twitter
Mention au twitter et au site web
> 12 Cofinanceurs
Pour € 20
Sticker
Envoi d'un sticker personnalisé et mention au twitter et au site web
> 22 Cofinanceurs
Pour € 50
T-shirt et Sticker
Envoi d'un T-shirt personnalisé, en plus d'un Sticker et une mention au twitter et site web.
> 18 Cofinanceurs
Pour € 100
Poster + T-shirt + Sticker
Envoi d'un poster personnalisé, en plus d'un T-shirt, un Sticker et une mention au twitter et site web.
> 08 Cofinanceurs
Pour € 250
Visite guidée au laboratoire (+ poster, T-shirt et sticker)
Visite guidée au laboratoire. Envoi d'un poster personnalisé, en plus d'un T-shirt, un Sticker et une mention au twitter et site web.
> 01 Cofinanceurs
Pour € 500
Sponsor de bronze
Mention spéciale dans tous les réseaux sociaux et apparition au site web. En plus, envoi du poster, T-shirt et sticker.
> 00 Cofinanceurs
Pour € 1.000
Sponsor d'argent
Mention aux posters de tous les événements, mention spéciale dans tous les réseaux sociaux et apparition au site web. En plus, envoi du poster, T-shirt et sticker.
> 01 Cofinanceurs
Pour € 5.000
Sponsor d'or
Image de l'équipe pensant toute la compétition et événements futurs, en plus des récompenses du sponsor d'argent.
> 00 Cofinanceurs

À propos du projet

On veut obtenir une bactérie optimisée pour capter les acides gras avec l'objectif d’arrêter la métastase.
Matériel Minimal Optimal
Matériel de laboratoire
Réactifs, cultures et bactéries nécessaires pour le développement du projet.
€ 2.000
Développement de base du projet.
Besoins techniques pour la partie expérimentale et l'utilisation de machines.
€ 1.000
Tche Minimal Optimal
Divulgation scientifique.
Activités divulgatrices et pratiques.
€ 1.000
Ampliation du développement du projet.
Possibilité de réaliser plus d’expériences pour optimiser la voie métabolique de la bactérie et créer un système stable dans l’intestin.
€ 2.500
Autres nécessités techniques.
Conception d'une machine de laboratoire comme un électroporateur.
€ 1.000
Infrastructure Minimal Optimal
Inscription à iGEM.
Payement de l’inscription à iGEM, ou on va présenter le projet.
€ 13.000
Total € 4.000 € 20.500
Indispensable
Optionnel

Informations générales

On est un groupe multidisciplinaire d'étudiants formé par d'étudiants de Biologie Humaine, ingénierie Biomédicale et ingénierie de Télécommunications de l'Université Pompeu Fabra et l'Université Polytechnique de Catalogne qui est en train de travailler en un projet qui se base en les résultats d'une étude qui prouve qu’il existe une relation entre la métastase et l'absorption d'acide palmitique.

Notre projet s'encadre dans la compétition iGEM, ou plus de 300 équipes d'étudiants travaillent chaque année avec les universités les plus importantes du monde dans le camp de la biologie synthétique. Chaque une de ces équipes et chargé de résoudre un problème réel à travers la construction d'un système modifié génétiquement, tout en parvenant à trouver le financement extérieur nécessaire pour que le projet arrive à bon port. Le projet est finalement présenté à la "Giant Jamborée" à Boston, en octobre de 2018.

On parle de métastase quand le cancer se répand dès la zone initiale ou la tumeur est localisée vers d'autres parties du corps et organes. Actuellement, contrôler la métastase est un défi et est la cause de jusqu’à 90% des morts dues aux tumeurs. Parallèlement, l'acide palmitique est un des composants les plus fréquents des aliments préparés. Récemment, cet acide à été décrit comme une possible source d’énergie principale pour les cellules cancéreuses au moment de commencer la métastase, en plus d'être connu pour avoir une relation avec les maladies cardiovasculaires et métaboliques.

Le mécanisme par lequel l'acide palmitique est absorbé pendant que le procès de métastase avance est connu, car on sait qu’il rentre à travers le récepteur cellulaire CD36. Une surexpression de ce récepteur porte à un augment de l'absorption d'acide palmitique, essentiel pour la survie des cellules cancéreuses qui migrent vers d'autres zones ou organes. C’est pour ça qu’on croit qu’une alimentation à base de graisses, et spécialement à base d'acide palmitique est un impulseur de la métastase, qui est en étroite relation avec la surexpression du CD36.

C'est pour ça que notre projet à l'objectif de concevoir une bactérie modifiée génétiquement que soit capable d'absorber une partie de cet acide palmitique. Una partie du projet consiste, donc, à exprimer ce récepteur à la bactérie, et l'utiliser pour réduire la quantité de cet acide présent au lumen, en réduisant ainsi la quantité qui est absorbé à l'intestin.

De l'autre côté, et après la première étape, on veut réaliser différentes expériences pour obtenir une nouvelle bactérie qui soit capable d'augmenter la quantité d'acide gras qui puisse être absorbé. Ce système pourrait potentiellement être utilisé comme un probiotique, qui pourrait se combiner avec un traitement d'immunothérapie avec l'objectif final d'éliminer les cellules métastatiques.

Caractéristiques principales

Notre projet a comme objectif principal désigner une bactérie modifiée génétiquement en optimisant son métabolisme des acides gras de chaine longue pour que son absorption soit aussi efficace que possible. La fonction de cette bactérie serait de travailler comme un système qui fait la competence directe avec l'absortion intestinale ordinaire d'acides gras comme l'acide palmitique, pour en reduire sa concentration au torrent sanguin. Ce système serait la base pour créer un probiotique dirigé aux personnes auxquelles on a détecté une tumeur, comme prévention pour une possible métastase.

Parallèlement, durant la réalisation du projet il est prévu de préparer certaines activités de diffusion scientifique dirigée au public général, mais aussi pour les jeunes et enfants, d'une forme légère et didactique. L'objectif est motiver et réveiller l'intérêt par les sciences entre les plus jeunes et les inspirer pour qu’il puissent s'embarquer en leurs propres projets.

Ce projet est réalisé entièrement par d'étudiants universitaires, et pour tant un des objectifs est aussi se former et comprendre comment fonctionnent et s'organisent les groupes de recherche.

Finalement, on veut développer avec succès notre projet, et présenter les résultats à la Jamboree de Boston (USA). En plus, il est aussi très important pour nous contribuer à la recherche et au bien-être de la population.

Pourquoi est-ce important

La principale motivation de nôtre projet est résoudre les problèmes médicaux dérivées du cancer et la métastase, qui ont un impact très important en la population.

De cette façon, il est clair que l’ensemble de la population pourrait se bénéficier du résultat de ce projet, qui pourrait s'utiliser pour améliorer les résultats du traitement contre le cancer. En plus, sa réalisation s'accompagne d'une campagne de divulgation scientifique, spécialement conçue pour les jeunes.

Notre projet est dirigé spécifiquement pour les personnes diagnostiquées de cancer, qui pourraient utiliser ce traitement comme complément pour réduire le risque de métastase.

Expérience antérieure et équipe

On est un groupe interdisciplinaire formé par 8 étudiants de degré universitaire:

  • Carla Castignani: Biologie Humaine, UPF.
  • Dimitrije Ivancic: Biologie Humaine, UPF.
  • Jordi Pla: Ingénierie Biomédicale, UPF.
  • Oscar Rodríguez: Ingénierie Biomédicale, UPF.
  • Arnau Sadurni: Ingénierie de Télécommunications, UPC.
  • Laura Sans: Biologie Humaine, UPF.
  • Oriol Solà: Biologie Humaine, UPF.
  • Marta Vilademunt: Biologie Humaine, UPF.

On a le support de différents assesseurs scientifiques:

  • Marc Güell: PI du Groupe de Biologie Synthétique Translationnelle du DCEXS.
  • Eva Gonzalez: Etudiante de doctorat DCEXS-UPF.
  • Sergio Aranda: Etudiant de postdoctorat d'Evènements Epigénétiques en Cancer du CRG.

Notre équipe est née en Septembre de 2017. Durant ce temps, on a eu une partie du financement de l'université Pompeu Fabra (DCEXS-UPF et DTIC-UPF) et aussi du Centre de Régulation Génomique (CRG).

On a participé au YoMo (Youth Mobile Festival), un congrès de science et technologie dédié aux jeunes à Barcelone.

Durant l'année 2018, il est prévu de participes dans multiples évènement de divulgation scientifique.

Engagement social