Markaz Tulkarem, el retorno del equipo refugiado

Iruñea, Nafarroa, Espainia
Financié le 24 / 12 / 2018
Cofinancé!
Accumulé
€ 14.724
Minimal
€ 7.660
Optimal
€ 19.800
265 Cofinanceurs
Pour € 10
Return to Wad Al Hawareth

You will appear in the acknowledgments of the book.

> 21 Cofinanceurs
Pour € 20
Return to Wad Al Hawareth II

You will appear in the acknowledgments of the book + "Football Break Walls" shirt designed by Exprai

> 18 Cofinanceurs
Pour € 25
Return to Qaqoun

You will appear in the acknowledgments of the book + book "Markaz Tulkarem, the return of the refugee team"

> 70 Cofinanceurs
Pour € 35
Return to Wad Al Hawareth II (FOR INTERNATIONAL DELIVERIES)

You will appear in the acknowledgments of the book + "Football Break Walls" shirt designed by Exprai

> 03 Cofinanceurs
Pour € 40
Return to Qaqoun (FOR INTERNATIONAL DELIVERIES)

You will appear in the acknowledgments of the book + book "Markaz Tulkarem, the return of the refugee team"

> 03 Cofinanceurs
Pour € 40
Return to Miska

You will appear in the acknowledgments of the book + book "Markaz Tulkarem, the return of the refugee team" + TO CHOOSE BETWEEN:

  • Lot of 3 DVDs about Palestine ("Internationals in Palestine" and "To Shoot an Elephant", by Alberto Arce, and "The sun does not shine in the camp", by Balata Film Colective).
  • Osasuna official scarf (only 20 units available).
> 11 Cofinanceurs
Pour € 50
Return to Sobbareen

You will appear in the acknowledgments of the book + book "Markaz Tulkarem, the return of the refugee team" + "Football Break Walls" shirt designed by Exprai

> 81 Cofinanceurs
Pour € 55
Return to Miska (FOR INTERNATIONAL DELIVERIES)

You will appear in the acknowledgments of the book + book "Markaz Tulkarem, the return of the refugee team" + TO CHOOSE BETWEEN:

  • Lot of 3 DVDs about Palestine ("Internationals in Palestine" and "To Shoot an Elephant", by Alberto Arce, and "The sun does not shine in the camp", by Balata Film Colective).
  • Osasuna official scarf (only 20 units available).
> 03 Cofinanceurs
Pour € 60
Return to Om Khalid

You will appear in the acknowledgments of the book + book "Markaz Tulkarem, the return of the refugee team" + book TO CHOOSE BETWEEN:

  • "Global Terrorism" (ed. Txalaparta) / 5 units.
  • "Conversations of Palestine" by Noam Chomsky (ed. Txalaparta) / 5 units.
  • Joseba Zabalza's book "Stories of strength and loneliness" about the Palestinian refugee camps in Lebanon / 20 units.
> 07 Cofinanceurs
Pour € 60
Retorno a Om Khalid II

Agradecimiento en los créditos del libro + libro “Markaz Tulkarem, el retorno del equipo refugiado” + camiseta deportiva “Free Palestine” (tallas disponibles: 2 de S, 7 de M, 6 de L y 5 de XL) de la marca "198 Queremos cambio"

> 02 Cofinanceurs
Pour € 65
Return to Sobbareen (FOR INTERNATIONAL DELIVERIES)

You will appear in the acknowledgments of the book + book "Markaz Tulkarem, the return of the refugee team" + "Football Break Walls" shirt designed by Exprai

> 04 Cofinanceurs
Pour € 75
Retorno a Om Khalid II (PARA ENVÍOS INTERNACIONALES)

Agradecimiento en los créditos del libro + libro “Markaz Tulkarem, el retorno del equipo refugiado” + camiseta deportiva “Free Palestine” (tallas disponibles: 2 de S, 7 de M, 6 de L y 5 de XL) de la marca "198 Queremos cambio"

> 00 Cofinanceurs
Pour € 75
Return to Om Khalid (FOR INTERNATIONAL DELIVERIES)

You will appear in the acknowledgments of the book + book "Markaz Tulkarem, the return of the refugee team" + book TO CHOOSE BETWEEN:

  • "Global Terrorism" (ed. Txalaparta) / 5 units.
  • "Conversations of Palestine" by Noam Chomsky (ed. Txalaparta) / 5 units.
  • Joseba Zabalza's book "Stories of strength and loneliness" about the Palestinian refugee camps in Lebanon / 20 units.
> 02 Cofinanceurs
Pour € 80
Return to Arab Nfeat

You will appear in the acknowledgments of the book + book "Markaz Tulkarem, the return of the refugee team" + TO CHOOSE BETWEEN:

  • ball signed by the staff of the Real Sociedad (10 units)
  • ball signed by the staff of the Athletic (4 units)
> 04 Cofinanceurs
Pour € 95
Return to Arab Nfeat (FOR INTERNATIONAL DELIVERIES)

You will appear in the acknowledgments of the book + book "Markaz Tulkarem, the return of the refugee team" + TO CHOOSE BETWEEN:

  • ball signed by the staff of the Real Sociedad (10 units)
  • ball signed by the staff of the Athletic (4 units)
> 02 Cofinanceurs
Pour € 100
Return to Beit Leed

You will appear in the acknowledgments of the book + book "Markaz Tulkarem, the return of the refugee team" + T-shirt TO CHOOSE BETWEEN:

  • official shirt of the Real Sociedad, season 17-18 / 15 units (size L, S or M)
  • Osasuna official shirt, season 17-18 / 10 units (size M)
  • Cádiz official shirt, season 17-18 (signed by the team) / 2 units (size on request)
> 16 Cofinanceurs
Pour € 115
Return to Beit Leed (FOR INTERNATIONAL DELIVERIES)

You will appear in the acknowledgments of the book + book "Markaz Tulkarem, the return of the refugee team" + T-shirt TO CHOOSE BETWEEN:

  • official shirt of the Real Sociedad, season 17-18 / 15 units (size L, S or M)
  • Osasuna official shirt, season 17-18 / 10 units (size M)
  • Cádiz official shirt, season 17-18 (signed by the team) / 2 units (size on request)
> 03 Cofinanceurs
Pour € 125
Retorno a Beit Leed II

Aparecerás en los agradecimientos del libro + libro "Markaz Tulkarem, el retorno del equpo refugiado" + camiseta oficial de juego con nombre, número y firma A ELEGIR ENTRE:

  • Deportivo Alavés, temporada 18/19: Manu García, Ximo Navarro, Tomás Pina, Ibai Gómez, Martín (verde) y Fernando Pacheco (portero negra)
  • Athletic, temporada 18/19: Mikel Balenziaga, Ander Iturraspe, Markel Susaeta, Iñigo Lekue, Iñigo Córdoba
  • París Saint-Germain, temporada 17/18: Yuri Berchiche
  • Leganés, temporada 18/19: Javier Eraso
  • Eibar, temporada 18/19: Anaitz Arbilla, Sergi Enrich
    Si quieres una camiseta en concreto, indícalo en los comentarios cuando hagas tu aportación
> 08 Cofinanceurs
Pour € 140
Retorno a Beit Leed II (PARA ENVÍOS INTERNACIONALES)

Aparecerás en los agradecimientos del libro + libro "Markaz Tulkarem, el retorno del equpo refugiado" + camiseta oficial de juego con nombre, número y firma A ELEGIR ENTRE:

  • Deportivo Alavés, temporada 18/19: Manu García, Ximo Navarro, Tomás Pina, Ibai Gómez, Martín (verde) y Fernando Pacheco (portero negra)
  • Athletic, temporada 18/19: Mikel Balenziaga, Ander Iturraspe, Markel Susaeta, Iñigo Lekue, Iñigo Córdoba
  • París Saint-Germain, temporada 17/18: Yuri Berchiche
  • Leganés, temporada 18/19: Javier Eraso
  • Eibar, temporada 18/19: Anaitz Arbilla, Sergi Enrich
    Si quieres una camiseta en concreto, indícalo en los comentarios cuando hagas tu aportación
> 00 Cofinanceurs
Pour € 500
Return to Arab Damaira [FOR COLLECTIVES AND ASSOCIATIONS]

You will appear in the acknowledgments of the book + book "Markaz Tulkarem, the return of the refugee team" + exhibition for 15 days.

NOTE: Travel expenses of the exhibition by the organization.

> 00 Cofinanceurs
Pour € 1.000
Return to Qesaria [FOR COLLECTIVES AND ASSOCIATIONS]

You will appear in the acknowledgments of the book + 5 copies of the book "Markaz Tulkarem, the return of the refugee team" + exhibition for 15 days + talk.

NOTE: Travel expenses of the exhibition by the organization.

> 00 Cofinanceurs
Pour € 2.000
Return to Fradees [FOR COLLECTIVES AND ASSOCIATIONS]

You will appear in the acknowledgments of the book + 5 copies of the book "Markaz Tulkarem, the return of the refugee team" + exhibition for a month + talk.

NOTE: Travel expenses of the exhibition by the organization.

> 01 Cofinanceurs

À propos du projet

Projet photographique sur la vie quotidienne d'une équipe de football dans un camp de réfugiés en Cisjordanie (Palestine)
Matériel Minimal Optimal
Photo book
Edition of a Photo book, rustic binding without flaps, 4x4 inks (1500 copies)
€ 6.200
Photographic exhibition
Traveling exhibition of 60 photographs of 60x90 cm (adjustment, framed and packaging)
€ 9.470
Infrastructure Minimal Optimal
Administration fees
Management costs and bank charges (1st round)
€ 460
Administration fees
Management costs and bank charges (2nd round)
€ 720
Tche Minimal Optimal
Other expenses
Shipping costs and materials cost
€ 1.000
Project website
Web design, domain purchase and server hosting
€ 1.950
Total € 7.660 € 19.800
Indispensable
Optionnel

Informations générales

Nous nous sommes rendus en Palestine en novembre 2017 et mai 2018 – ces deux mois coïncidant avec le milieu et la fin de la saison - pour suivre la vie d'une équipe de football, la Markaz Tulkarem, durant la saison régulière de la ligue de Cisjordanie. Son travail dans les compétitions, ses déplacements, sa passion.

Sur une base essentiellement journalistique et photographique, nous voulons raconter ces histoires et témoignages quotidiens dans le contexte du football palestinien, unissant l'image et le mot dans un produit multiplateforme.

Avec cette campagne de financement participatif, nous avons l'intention de récolter les fonds nécessaires, grâce à un premier tour (budget minimum) : éditer un livre de photos sur la vie du club et le camp de réfugiés
Et grâce à un second tour (budget optimal) : développer une exposition photographique itinérante, un site web du projet utilisant un CMS (Content Management System), un espace virtuel multimédia pour soutenir et diffuser le livre et l'exposition, incluant un agenda spécifique d'activités pour la présentation du livre, le calendrier et les itinéraires de l'exposition, etc.

D'OÙ VIENT L'ÉQUIPE DU MARKAZ TULKAREM ?

Tulkarem est une ville située au nord de la Cisjordanie en Palestine. Dans cette ville, il y a deux équipes dans la première division : celle de la ville (Thagafi Tulkarem) et celle du camp de réfugiés du même nom (Markaz Shabab Tulkarem), le reflet sportif d’une réalité sociale commune à de nombreuses villes palestiniennes.

Le Markaz Tulkarem Club est le centre social, culturel et sportif du camp de réfugiés de Tulkarem. Fondé en 1956, il maintient quatre équipes dans les catégories inférieures en plus du professionnel. Pendant les années 60, 70 et 80, c'était l'une des équipes les plus populaires de Cisjordanie. Leur surnom est Azeem (professeur) et ils sont aussi appelés "Brésil palestinien" parce qu'ils portent du jaune. Bien que plusieurs équipes de camps de réfugiés s'appellent Markaz, Tulkarem est la seule connue sous ce nom en raison de son importance historique. Le passe-temps des Markaz ne se limite pas à la population du camp de réfugiés, mais s'étend sur tout Tulkarem et ses environs.

CAMPS DE RÉFUGIÉS, EXIL A DOMICILE

Situé au cœur de Tulkarem, le camp de réfugiés abrite 20 000 personnes et est le deuxième en importance en Cisjordanie. Il y a une clinique et quatre écoles, deux pour les garçons et deux pour les filles. Selon l'UNRWA, c'est le camp le plus surpeuplé après Balata - puisque son extension n'a pas changé depuis 1948 - et celui qui compte le pourcentage le plus élevé de population noire dans le pays. Il n'y a qu'un seul terrain de football intérieur, qui peut être joué si c'est gratuit - il est souvent utilisé pour les célébrations des camps de réfugiés, comme les mariages.

Tulkarem a été très actif pendant les intifadas et depuis 2000, 150 personnes sont mortes, la plupart au début de cette décennie. Les raids nocturnes et les arrestations par la police israélienne sont monnaie courante chaque semaine, selon la situation politique. Le président des Markaz, élu par les habitants du camp, a passé cinq ans en prison et son vice-président sept. L'entraîneur des gardiens de but connaît aussi les prisons israéliennes.

Caractéristiques principales

Avec ce travail, nous voulons montrer comment se déroule la vie quotidienne d'un camp de réfugiés en Cisjordanie et vivre le football à proximité des grands centres d'intérêt, un type de football qui, dans ce cas, est un pilier important de la communauté.

Nos objectifs spécifiques sont :

  • Montrer l'implantation et l'influence du football dans le pays et dans chaque communauté en particulier.
  • Pour entrer dans la vie des joueurs et des supporters, la vie quotidienne d'une population avec des taux de chômage élevés, beaucoup de manque de matériel et de base sociale, où la violence exercée par l'armée et la police dépasse les limites du supportable.
  • Réfléchissez sur le rôle du sport en général et du football en particulier comme soupape de sécurité pour essayer de mener une vie plus normale, où ils ont tant de problèmes sérieux.
  • Diffuser la réalité de la Palestine et surtout sensibiliser à la situation dans les camps de réfugiés.

Le projet est une initiative conçue conjointement avec la maison d'édition catalane Pollen, qui est chargée de l'édition et de la diffusion du livre. Nous comptons également sur la collaboration désintéressée des artistes Exprai et Cabezafuego pour la création de l'une des récompenses exclusives : Exprai a conçu l'illustration Football Breaks Walls et Cabezafuego se charge de l'impression des t-shirts.

Pourquoi est-ce important

Le football a toujours rempli la fonction de transformer une soirée ennuyeuse en événement et, dans le cas de la Palestine, le football est une façon de vivre en résistant. Jouer au football avec un ballon et un but en pierre permet à la jeunesse palestinienne de rompre avec ses conditions difficiles, en imitant leurs idoles télévisuelles, les transporte dans un rêve, celui de n'importe quel garçon confronté au cauchemar quotidien des gaz et des balles.

En raison de la particularité des terrains en Palestine, où l'occupation est la plus touchée, et de leur situation dans le championnat professionnel (qui est revenu en Premiere League après quelques saisons en deuxième division), nous avons considéré que l'équipe Markaz Tulkarem pourrait être le meilleur témoignage de ce que le football signifie en Palestine.

Notre projet s'adresse à tous ceux qui, personnellement ou collectivement, sont solidaires de la Palestine où, au-delà des strass des plus grandes compétitions mondiales, le football - comme cela arrive dans tant d'endroits - est le sport le plus quotidien dans la vie des gens.

Expérience antérieure et équipe

Joseba Zabalza
Photographe indépendant né à Pampelune en 1966. Il combine actuellement son travail journalistique quotidien avec des projets documentaires personnels qui l'ont amené dans différentes parties du monde, ainsi que pour diverses ONG et fondations. Il a publié des rapports dans divers médias et agences de communication, tels que Agencia LOF, Diario de Noticias, Zazpika, Argia, 7 Haizetara, Agencia AM/comunicación, El Mundo ou El Dominical. Il a également fait de la photographie publicitaire pour diverses entreprises. Il a publié une partie de son travail photographique dans des livres tels que "Los pescadores del lago Suchitlán" (2008), "Historias de Fuerza y Soledad" (2008), "Té amargo" (2012) ou "Nombres para recordar-Gogoan hartzeko Izenak" (2017).

En tant qu'enseignant, il a animé des ateliers de photographie dans diverses entités et associations de Pampelune, il donne régulièrement des cours d'initiation au photojournalisme à l'Agrupación fotográfica y cinematográfica de Navarra, et en composition et édition au collectif photographique Ekinklik. Professeur de photojournalisme dans les Balkans et au Sahara occidental avec l'Académie des reporters en 2010-2012.

Au cours des 15 dernières années, il a participé à plus d'une centaine d'expositions individuelles et collectives, parmi lesquelles il se distingue:

  • Présentation du rapport "El Bulevar del Zope", XLIII Salón Internacional de Fotografía San Fermín 2000, Pampelune.
  • 5ème Prix Luis Valtueña de photographie humanitaire, exposition collective des lauréats. Académie Royale des Beaux-Arts de San Fernando, Madrid 2001.
  • Exposition "Emmaüs Trappers", Paris Expo. Porte de Versailles 2002.
  • Exposition collective "Un regard sur l'Afrique", avec Clemente Bernad, Koldo Chamorro, Enrique Pimoulier, etc. Organisé par Médicos Mundi Navarra. Pampelune 2004.
  • Commissaire et co-auteur de l'exposition collective "7 de Julio". Pampelune 2006.
  • Exposition individuelle de l'œuvre "Gautxori" sur la vie nocturne de Pampelune à la galerie Contraluz, 2006. Brochure et catalogue.
  • Publication du livre "Los pescadores del lago Suchitlán" Pampelune, 2008. Expositions à Pampelune, Donostia, Tudela, etc.
  • Publication du livre "Historias de Fuerza y Soledad" (Histoires de force et de solitude). Pampelune, 2008. Expositions à Pampelune, Barañáin, Burgos, Saragosse, Logroño, Collado-Villalva, etc.
  • Exposition "Bienvenue à la montagne des ordures" sur les collectifs humains qui vivent de la collecte des déchets solides urbains à travers le monde. Lancée en 2009, cette exposition continue de faire le tour de différents lieux.

En 2012, il publie avec le photographe catalan Xavi Piera le livre "Té amargo" sur les conditions de vie des blessés des mines antipersonnelles dans le conflit du Sahara occidental. En même temps que le livre, une exposition est inaugurée à la Galerie Anaglifos de Barcelone. Après une présentation à Pampelune et à Madrid, l'exposition s'est déplacée principalement dans les quartiers de Barcelone et dans les villes de son aglgomération. Entre 2013 et 2017, elle réalise le projet "Noms à retenir - Gogoan Hartzeko Izenak" sur les victimes réduites au silence du conflit armé en Euskalherria. L'exposition qui accompagne le projet a visité différentes villes basques.

Helena Bengoetxea
Producteur, concepteur éditorial et journaliste né à Pampelune en 1967. Titulaire d’un Master en documentaire de création à l'EICTV (Escuela Internacional de Cine y TV de San Antonio de los Baños, Cuba), Master en études féministes (Duoda Recerca de Dones, Universitat de Barcelona), Postgraduate en communication audiovisuelle (Université du Pays Basque et EiTB), et en Journalisme numérique (Eusko Ikaskuntzak-Fundación ASMOZ). Il a également participé à différents ateliers et séminaires avec des personnalités de référence telles que Pedro Costa, Robert McKee, Mercedes Álvarez, Carmen Guarini, Nicolas Philibert ou Patricio Guzmán.

Elle a travaillé pour de nombreux collectifs et entités sociales (OCSI, EHNE Bizkaia, Paz con Dignidad, REAS, Saray, etc.) réalisant des projets audiovisuels sur divers thèmes tels que le féminisme, la mémoire historique, la coopération, la solidarité internationale ou l'éducation au développement, entre autres. Il donne également des cours et des séminaires sur les stratégies de communication, le journalisme radiophonique, rédaction de scénarios, production audiovisuelle, etc. Elle travaille assidûment dans différents projets du Centre de Cultura du centre Dones Francesca Bonnemaison (Barcelone), collaborant au développement de projets transmedia et de nouvelles narrations audiovisuelles.

Il a réalisé des moyens et longs métrages documentaires, dont les plus remarquables :

  • "Andrak-Women (40' - 2008)
  • "857 kms sans retour" (41' - 2010)
  • "Gure lurra, gure etorkizuna" (58' - 2011). IV Festival International du Film Invisible 2012 (Bilbao), XIII Festival du Film de Pampelune 2012 et XIII Festival International du Documentaire "Santiago álvarez in Memoriam" 2013 (Cuba),
  • "Entrée des femmes Beriain sur le marché du travail : témoignages" (31' - 2012). XI Muestra "Mujer en escena" 2013 (Festival de Malaga).
  • "L'établissement de l'ordre du jour" (86' - 2012). VIII DocsDF 2013 (Mexico DF), Mention spéciale du jury ; XVe Festival international du film et des droits de l'homme 2013 (Buenos Aires) ; X Al Jazeera Festival international du film documentaire 2014 (Doha), XVIIe Festival international Santiago Álvarez In Memoriam (Santiago de Cuba), Prix spécial du jury.
  • "Bizitza birsortzen" (31' - 2017)

L'équipe complète :
Iván Pastor Antón (Pamplona-Iruñea 1993)
Journaliste à Hordago-El Salto, il travaillait auparavant pour Diario de Noticias et Cadena SER. Spécialiste de l'histoire et de l’actualité du football en Palestine.

Rubén Marcilla López de Dicastillo (Antsoain 1970)
Producteur et réalisateur, spécialisé dans la diffusion en continu de concerts et autres événements audiovisuels. Il a travaillé pour différents groupes et entités, également en tant que conseiller en communication.

Engagement social