Raíces para volar

Puebla de la Sierra, España
Financié le 29 / 04 / 2018
Cofinancé!
Accumulé
£ 16,263
Minimal
£ 9,047
Optimal
£ 20,334
146 Cofinanceurs
Pour £ 4
Remerciement sur notre blog
Remerciement sur notre blog : www.apeloyalana.wordpress.com.
> 06 Cofinanceurs
Pour £ 9
Ticket pour la tombola qui aura lieu à la fête de la tonte 2018 + boisson
Ticket pour la tombola de la fête de la tonte 2018/ 3 prix. 1Er prix : agneau de Apisquillos. Second prix : massage, 3e prix : panier de produits locaux. + boisson au choix durant la fête.
> 21 Cofinanceurs
Pour £ 27
« Porte clef galle de chêne » + atelier analyse du paysage dans la chênaie de la Puebla.
Nous organiserons trois journées durant le printemps 2018 par groupe de maximum 20 personnes, à l'occasion desquelles nous réaliserons une visite guidée des alentours du village et une analyse plus approfondie de la chênaie de Puebla de Sierra.
> 24 Cofinanceurs
Pour £ 54
Ticket de tombola + boisson + livre de recettes et remèdes
Ticket de tombola + boisson + livre de recettes et remèdes typiques de Puebla de la Sierra.
> 15 Cofinanceurs
Pour £ 107
Journée de garde avec le troupeau
Nous organiserons 8 journée au cours du printemps 2018, par groupe de 5, à l'occasion desquelles vous pourrez accompagner l'un(e) des berger(e) ou chevrier(e) de la coopérative pendant sa journée de garde avec l'un des deux troupeaux.
> 07 Cofinanceurs
Pour £ 107
Journée à la fromagerie de Apisquillos
Nous organiserons 8 journées au cours du printemps 2018 par groupe de 5 personnes maximum, durant lesquelles vous pourrez participer à la transformation.
> 06 Cofinanceurs
Pour £ 224
Un fruitier
Un arbre fruitier sera planté sur l'une des parcelles qui composent le lot de terres. Nous pouvons vous envoyer une photo ou si cela vous est possible nous vous invitons à venir le planter avec nous.
> 06 Cofinanceurs
Pour £ 448
Fruitier + Week-end en collectif
Nous vous invitons à venir passer un week end chez nous, comme un membre du collectif (avec possibilité d'être accompagné). Nous en profiterons pour planter ensemble un arbre fruitier sur l'une des parcelles qui composent le lot de terres.
> 03 Cofinanceurs
Pour £ 896
Week end en collectif + Paladar
Nous t'invitons à venir passer un week end chez nous, comme un membre du collectif (avec possibilité d'être accompagné). Nous vous préparerons à toi et la personne t'accompagnant un paladar (repas typique de dégustation élaboré avec des produits de la maison).
> 01 Cofinanceurs

À propos du projet

Liberar la tierra para continuar la reapropiación de nuestros medios de vida
Infrastructure Minimal Optimal
1er paiement
Quatre annuités pour le paiement des terres.
£ 7,166
Second paiement
Six annuités qui compléteront l'achat des terres
£ 10,749
Tche Minimal Optimal
Frais de notaire de l'achat des terres
Composés de l'impôt des transmissions patrimoniales et des honoraires du notaire
£ 1,433
Commissions
Commissions de Goteo et frais de banque (4+1%)
£ 448
Commissions
Commissions de Goteo et frais de banque (4+1%)
£ 537
Total £ 9,047 £ 20,334
Indispensable
Optionnel

Informations générales

La coopérative « Los Apisquillos » est composée d'un groupe de neuf adultes et quatre enfants, unis par la volonté de concrétiser au jour le jour la potentialité transformatrice du milieu rural, vivant des ressources locales de manière collective et autogérée. Le collectif est né à l'automne de l'an 2000 à Puebla de la Sierra, dans la Sierra del Rincòn de la communauté de Madrid.

Nous vivons de l'élevage suivant les principes de l'agro-écologie avec un troupeau de brebis et un autre de chèvres, issus de races locales en voie de disparition. Nous vendons nos produits, agneaux et chevreaux de lait et produits laitiers fabriqués de manière artisanale, au travers de circuits courts par lesquels nous contribuons à un modèle agroalimentaire alternatif ancré dans le territoire.

Nous expérimentons la vie collective dans deux maisons, nous partageons une économie commune suivant le principe selon lequel « chacun selon ses besoins », et la prise de décision se fait en assemblée. Dans cette perspective, nous tentons de construire des espaces d'autonomie collective et de liberté dans un processus continu d'auto-apprentissage.

Caractéristiques principales

Après plus de 15 ans de projet nombreux sont les pas accomplis et les défis relevés, sachant qu'au commencement du projet le collectif ne comptait aucun patrimoine. La solidarité de quelques-uns de nos voisins, alliée à notre créativité et notre engagement, ont été essentiels dans le développement de nos activités. Cependant, sans pouvoir disposer entièrement de certains espaces nous voyons une partie de nos aspirations limitée (améliorer nos conditions de travail, lancer de nouvelles activités...).

Au delà de l'aspect pratique, notre objectif est de consolider l'évolution du projet en élargissant son patrimoine et son autonomie, misant sur sa prospérité dans le village, sa contribution à un milieu rural vivant, et la poursuite de son développement. Nous résistons au dépeuplement généré par une vision de notre territoire principalement orientée vers le tourisme, le divertissement et les résidences secondaires, un modèle qui ne prend soin du paysage, nous éloigne du rythme de l'écosystème et délaisse les savoirs traditionnels liées aux ressources naturelles.

Une relation privilégiée avec l'un de nos voisins nous a permis d'être prioritaires pour l'achat d'un terrain agricole de 4 hectares, composé de différentes parcelles, à un prix convenant pour les deux partis. À travers l'acquisition de ces terres nous comptons :

  • améliorer notre manière de mener les troupeaux ainsi que nos conditions de travail,
  • récupérer et améliorer les zones de pâture,
  • développer de nouvelles activités augmentant notre autonomie,
  • concrétiser le projet de construire une bergerie dans les environs du village,
  • consolider la trajectoire et la permanence du projet à Puebla de la Sierra,
  • libérer la terre des intérêts particuliers en garantissant sa propriété collective,

Nous incluons au sein du budget minimum la moitié du coût total des terres comme avance pour le compromis de vente, ainsi que les frais de notaire (assumés au nom de la coopérative « Los Apisquillos ») et le coût du film réalisé pour illustrer le projet. Le budget maximum englobe la totalité des frais.

Notre plus grand engagement au travers de cette campagne est de garantir l'usage social de la terre en lui donnant un titre collective. Ainsi nous comptons libérer ces terres des intérêts liés à la spéculation, déjà présents dans le village, en les dotant de meilleurs outils de contrôle démocratique pour assurer sa fonction sociale, c'est à dire son usage agricole pour la production d'aliments sains.

Dans un second temps, une fois les terres acquises et collectivisées, nous comptons créer une
Fondation et y reverser tout le patrimoine de la Coopérative dans l'objectif de pouvoir rassembler des projets aux aspirations connexes. Ainsi nous aimerions créer une base sociale gérant collectivement les biens et moyens mis en commun, allant dans le sens d'un développement social juste et durable dans le milieu rural. Nous imaginons la reconstruction du commun à partir de l'action collective et la gestion participative de la terre.

Objectifs

Au-delà de la nécessité d'acquérir ces terres, nous considérons cette campagne comme une excellente occasion pour lancer un message politique et social dans notre région et à Madrid. Nous espérons que la présentation de cette campagne puisse ouvrir un espace de réflexion, de débat et de rencontres fertiles.

Au travers de cette campagne nous souhaitons :

  • réunir la somme suffisante pour acheter 4 hectares de terres agricoles à Puebla de la Sierra.
  • Augmenter les ressources de la Coopérative « Los Apisquillos » pour permettre au projet de vivre et perdurer.
  • libérer la terre d'intérêts particuliers et garantir sa finalité sociale.
  • faire connaître notre projet, particulièrement nos valeurs et nos principes.
  • Sensibiliser les personnes sur le thème du foncier, essentiel dans le développement de projets paysans dans le milieu rural.
  • Montrer le potentiel des régimes de propriété collective comme alternative de gestion commune des ressources naturelles.

Nous souhaiterions également que cette campagne permette aux cofinanceurs de retrouver le contact à la terre, à travers le lien créé par les dons et les récompenses individuelles en partageant les expériences et le quotidien qui caractérise notre collectif.

Pourquoi est-ce important

La zone appartenant à Puebla de la Sierra est composée d'une multitude de parcelles, issues de la coutume de travailler de petits potagers et prés de fauche. Depuis que la zone a été frappée par l'exode rural, une grande partie du parcellaire a été abandonnée et appartient généralement à des personnes n'habitant plus le village. Au travers de cette campagne nous souhaitons débloquer cette situation en donnant la priorité à l'usage de la terre plutôt qu'à la propriété.

Disposer de plus de terre implique pour nous une plus grande autonomie pour prendre des décisions qui améliorent notre manière de mener les troupeaux et nos conditions de travail, et signifie sortir d'une situation de précarité dans laquelle nous sommes souvent forcés de nous projeter provisoirement. Cela nous permettra de consolider le modèle agro-écologique paysan pour lequel nous luttons.

Notre principale motivation est de nous donner les moyens pour que le projet perdure, en offrant de meilleures ressources au collectif afin que celui-ci puisse se développer, quelque soient les personnes l'incarnant. Nous voulons rendre possible l'installation de « sans terre », qui, organisés en collectifs, habitent le territoire et en vivent, en nous appuyant sur la communauté pour socialiser nos moyens de subsistance.

Nous nous adressons aux :

  • personnes souhaitant rétablir ou approfondir leurs liens avec le milieu rural à travers notre collectif, en forgeant des alliances ville-campagne.
  • personnes souhaitant, en s'appuyant sur l'autogestion, construire des modèles agroalimentaires alternatifs ayant une base territoriale, impulsé depuis le milieu rural ou depuis le milieu urbain.
  • personnes souhaitant explorer les alternatives d'utilisation des ressources naturelles basées sur la participation ouverte et la prise de décision partagée entre toutes les parties intéressées.
  • personnes engagées dans la défense de la biodiversité et l'usage raisonnable des ressources naturelles,
  • personnes investies dans la recherche et la formation dans le domaine de l'agro-écologie, de la souveraineté alimentaire et des systèmes socio-écologiques durables.

À travers ton soutient à cette campagne nous t'invitons à faire partie de la communauté qui soutient notre projet, et à vivre notre village, notre maison et notre projet comme les tiens.

Expérience antérieure et équipe

Cette campagne est lancée par le collectif « Los Apisquillos », composé d'un groupe de personnes aux expériences et aux savoirs-faire divers, de l'agronomie et la gestion forestière, de l'éducation sociale et infantile, à l'action socio-culturelle et paysanne. Ces dernières années, le collectif à vécu un changement générationnel qui a apporté un relent d'énergie et de nouveaux horizons à nos défis et nos objectifs.

Le fait que que le collectif ai toujours été très ouvert a permis que de nombreuses personnes s'y soient investies, certaines pour une longue période et d'autres de passage, arrivant de lieux divers, pour partager des savoirs, travailler et festoyer avec nous. La construction de la maison dans laquelle nous vivons actuellement, avec des matériaux locaux, a été sans aucun doute une des périodes les plus enrichissantes grâce à toutes les personnes y ayant participé, et a permis les groupe de soutien qui se sont créés autours du collectif.

C'est pour cela que nous entretenons des liens étroits avec de nombreuses personnes pratiquant l'autogestion dans le milieu rural depuis différents collectifs de la Sierra norte et de la Valle del Tajuña de la Communidad de Madrid, Alfoz de Burgos, La Vera dans les Asturies, en Catalogne et depuis le réseau de coopératives de Longo Maï en France. Nous participons aussi à différents mouvements et réseaux comme la Federaciòn Estatal de Pastores (Fédération espagnole de bergers), la Plataforma Rural (réseau rural), la Red de Queserias de campo y artesanas (le réseau de fromageries paysannes et artisanales), la Red de Colectivos Rurales (le réseau de collectifs ruraux), ou encore la récente Red de Mujeres Ganaderas (réseau d'éléveuses).

Un autre réseau avec lequel nous échangeons quotidiennement, et sans lequel le collectif « Los Apisquillos » perdrait son sens, est l'ensemble des consommateurs et consommatrices avec lesquels nous travaillons, organisé en divers groupes couvrant une large zone géographique. Le travail fondamental de ces groupes impliqués dans des réseaux de proximité permet de rétablir une relation de confiance entre consommateurs et producteurs, et d'avancer ensemble vers la souveraineté alimentaire.

La date clef pour notre collectif en terme de rencontre et de célébration de notre collectif est la Fiesta del Esquileo (fête de la tonte), qui a lieu le premier samedi du mois Juin depuis 17 ans. C'est l'occasion de se rassembler, de voir s'exercer les métiers paysans, de partager un repas collectif, d'assister à un spectacle à l'ombre d'un chêne, ou encore de danser une jota serrana (danse traditionnelle et locale). L'an prochain nous profiterons de cette occasion pour réunir tous les cofinanceurs, leur témoigner notre gratitude et remettre certaines des récompenses individuelles.

Engagement social