Classé le 20 / 01 / 2016
Archivé
Accumulé
€ 2.225
Minimal
€ 5.000
Optimal
€ 10.000
25 Cofinanceurs
Pour € 10
Agradecimiento

Será incluido/a en nuestra lista de donantes en la web http://www.dna-prokids.org/.

> 01 Cofinanceurs
Pour € 20
Boletín especial

Te enviaremos información semestral sobre avances en la identificación de menores y su devolución al entorno familiar + agradecimiento

> 04 Cofinanceurs
Pour € 50
Insignia

Insignia DNA-Prokids + Información semestral sobre avances en la identificación de menores y su devolución al entorno familiar + agradecimiento

> 05 Cofinanceurs
Pour € 100
Mecenas especial

Incluiremos tu imagen en la web: www.dna-prokids.org como mecenas especial + Información semestral sobre avances en la identificación de menores y su devolución al entorno familiar + 2 insignias

> 03 Cofinanceurs

À propos du projet

Identificación genética contra la trata de niñas y niños
Matériel Minimal Optimal
2 KITS - DE ANÁLISIS GENÉTICO STRs AUTOSÓMICO Y CROMOSOMA (4 kits en total)
Material estrictamente necesario para atender a las peticiones de colaboración en identificación genética.
€ 5.000
2 KITS - DE ANÁLISIS GENÉTICO STRS AUTOSÓMICO Y CROMOSOMA (4 kits en total)
Material estrictamente necesario para atender a las peticiones de colaboración en identificación genética.
€ 5.000
Total € 5.000 € 10.000
Indispensable
Optionnel

Informations générales

L’ONU indique qu’environ 2,5 millions de personnes sont victimes de la traitre des êtres humains chaque année. Quel en est le but? Exploitation sexuelle, travail forcé, esclavage domestique, mendicité des enfants, extraction d’organes, enfants soldats… les études dévoilent des données choquantes : plus de 30 % des victimes sont des mineurs, surtout des filles, et 0,3 % de la traite vise le commerce des organes…

L’université de Grenade a mis en œuvre un programme international orienté vers la lutte contre le trafic des êtres humains, et ce, par l’identification génétique des victimes et de leurs familles, en particulier des mineurs. Le travail s’effectue depuis 2006 par l’intermédiaire du Laboratoire d’identification génétique sous le nom de « DNA-Prokids ». Cela consiste à utiliser la technologie et l’analyse de l’ADN pour permettre d’identifier les mineurs qui sont séparés de leurs familles, et éviter ainsi qu’ils deviennent des victimes faciles de trafic des mineurs, de la mendicité, de l’exploitation sexuelle et économique ou d’adoptions illégales.

DNA-Prokids a contribué à la réunification et à la libération de plus de 1000 personnes dans 16 pays :

• En Amérique : la Bolivie, le Brésil (Paraiba), le Salvador, le Guatemala, le Honduras, la République dominicaine, le Mexique (Basse-Californie, Chihuahua, Guanajuato, Michoacán et Chiapas), le Paraguay et le Pérou.

• En Asie : les Philippines, l’Inde, l’Indonésie, la Malaisie, le Népal, le Sri Lanka et la Thaïlande.

Caractéristiques principales

Les principaux objectifs de DNA-Prokidsse résument en quatre mots clés : « Aider » à identifier les mineurs séparés de leurs familles, et de cette manière, « résoudre »les cas rapportés; et « éviter » que ces mineurs soient victimes de traite, de mendicité, d’exploitation sexuelle et économique, d’adoptions illégales… et « prévenir » le délit, tout en contribuant à sa résolution.

Pour atteindre ces objectifs, DNA-Prokids promeut une collaboration internationale systématique et automatique par l’intégration d’une même base de données mondiale de données génétiques de mineurs non accompagnés en situation de risque, le tout en vue de :
• Réintégrer des enfants seuls, victimes de la traite des mineurs, de disparitions forcées ou fortuites... en comparant leur ADN avec les membres de la famille qui ont dénoncé leur disparition ou en les remettantaux autorités engagées à leur protection.

• Lutter contre les adoptions illégales en vérifiant si les personnes qui donnent un mineur en adoption sont les vrais parents biologiques (mère, père, grands-parents) afin d’éviter que des mineurs victimes d’enlèvement, de vol ou de trafic de personnes soient données en adoption prétendument légale.

• Envisager et appliquer des améliorations aux systèmes judiciaires et policiers du monde entier pour lutter efficacement contre le trafic des êtres humains, en particulier celui des enfants et des femmes.

• Analyser et proposer une base législative commune pour la résolution de ce problème.

• Évaluer et essayer de résoudre les problèmes sociaux et de communication qui empêchent une lutte plus efficace contre le trafic des êtres humains.

• Offrir une collaboration pour la coordination et la formation de spécialistes en identification.

Pourquoi est-ce important

La raison d’être d’un programme comme DNA-Prokids repose sur l’existence de centaines de milliers d’enfants non identifiés dans les grandes et petites villes du monde entier. Des mineurs victimes d’abandon et de la traite, des mineurs non identifiés parce qu’ils ont été volés, parce qu’ils se sont perdus ou parce qu’ils ont été trouvés par la police dans des conditions inappropriées et ilsn’ont pas de référence ni de données de personnes qui peuvent être membres de leur famille. Cela est dû au fait que les enfants sont trop petits et ne parlent pas ou ne se souviennent pas, ou parce que bien qu’ils soient grands ils ne savent pas expliquer d’où ils viennent à cause des faits traumatiques qu’ils ont connu ou parce qu’ils ont été éloignés de leur famille à un moment de leur vie dont ils ne se souviennent pas.

Autre aspect important de DNA-Prokids consiste à vérifier que tous les enfants qui sont donnés en adoption sont parfaitement identifiés ; c’est-à-dire, que nous vérifions à l’aide de l’ADN qu’il s’agit bien de la famille biologique (normalement la mère ou le père) qui le donne de manière volontaire en adoption, afin d’éviter des cas de vols d’enfants qui sont donnés en adoption par des personnes qui ne sont pas leur vrais parents.

Objectifs de la campagne de crowdfunding

Les défis à venir de DNA-Prokids nous obligent à chercher de nouvelles voies de financement pour des activités plus ou moins couteuses. C’est pour cette raison que nous avons décidé, à DNA-Prokids, de lancer cette campagne de collecte de fonds par l’intermédiaire de CROWDFUNDING afin de faire face aux nouveaux défis qui se présentent :

• Objectif de captation URGENTE de ressources dans cette campagne : acquérir quatre trousses d’analyse génétique STR autosomiques et du chromosome Y. Il s’agit d’un matériel nécessaire pour répondre aux demandes de collaboration dans le cadre de l’identification génétique que réalisent certains états susmentionnés ou organisme comme la Croix rouge, l’UNHCR ou l’Organisation internationale pour les migrations. La valeur de ce matériel est de 10 000 euros. Notre sollicitude est de 5 000 (deux trousses) à 10 000 euros (quatre trousses).
• Objectif de captation de ressources en une année : financer l’entretien et surtout, le remplacement d’une partie de l’équipement essentiel pour réaliser l’identification génétique dans le laboratoire : LASER HEAD 10Mw Multimode SVC RC, d’une valeur de 8 184 euros.

Parmi les défis futurs, le financement pour :

  1. Augmenter le nombre de pays participants.

  2. Augmenter le nombre d’échantillons qui existent dans la base de données de chaque pays.

  3. Promouvoir et contribuer à la création d’une législation spécifique, nationale et internationale en ce qui concerne le trafic et la traite des mineurs et leur prévention.

  4. Coordonner les développements juridiques, scientifiques et techniques dans différents pays pour que l’échange d’informations soit possible à tout moment de façon la plus efficace.

Expérience antérieure et équipe

Le Laboratoire d’identification génétique a collaboré, depuis la fin des années 90 du siècle dernier, à l’identification des personnes disparues durant la dictature chilienne et argentine, à l’identification des cas d’assassinat de femmes dans Ciudad Juárez (Mexique), à l’identification des victimes de la guerre civile espagnole ou de l’ex-Yougoslavie, à la recherche de cas de disparition en Espagne (programme Fénix), etc. cette expérience peut être utilisée dans un projet humanitaire orienté vers la défense des plus faibles;les enfants.

DNA-Prokids est né suite à l’expérience de son directeur, le Dr José Antonio Lorente, qui lors d’une visite d’une grande ville sud-américaine s’est demandé quelle est l’origine et quelles sont les circonstances qui ont mené à la rue des centaines d’enfants seuls. Il s’était douté qu’une partie de ces enfants pourraient avoir été victimes d’enlèvement ou avoir perdu contact avec leurs familles à cause de catastrophes naturelles, de migrations forcées (conflits armés), de travail en servitude, de vente à des trafiquants… depuis le début de son activité, DNA-Prokids a identifié plus de 850 enfants qui ont retrouvé leur famille ou ont été remis aux responsables de la protection des mineurs. On a examiné près de 10 000 cas dans les pays et états susmentionnés.

En toute indépendance, on a collaboré avec les états par l’intermédiaire des centres de recherche (on a formé plus de 100 techniciensen identification par ADN), des juges, des procureurs, des forces de police, des familles, des centres d’accueil de mineurs, etc.

En reconnaissance des efforts de DNA-Prokids, le Guatemala a approuvé la loi Alba-Keneth (2010) pour la lutte contre le trafic des mineurs dans le payset ce, entre autres,au moyen de l’identification génétique des mineurs sans parents qui dénoncent leur disparition. À Honduras et au Mexique, des projets de lois similaires ont été proposés.

Le travail du programme DNA-Prokids a été reconnu également par les médias du monde entier, voici quelques exemples :

• E.-U. The New York Times. Putting Genetics to Work to FindMissingChildren.
www.nytimes.com/2012/08/04/world/europe/spanish-scientist-puts-genetics-to-work-to-find-missing-children.html
• Honduras. La Tribuna. Perfilgenético, la herramientacientífica contra el tráfico de menores.
www.latribuna.hn/2015/08/18/perfil-genetico-la-herramienta-cientifica-contra-el-trafico-de-menores/
• Mexique. Diario de Yucatán. El ADN es clave contra tráfico de niños.
yucatan.com.mx/internacional/america-latina/el-adn-es-clave-contra-trafico-de-ninos
• E.-U. EurekAlert. DNA-Prokids: Genetic identification againsttraffic in humanbeings.
www.eurekalert.org/contact.php
• Australie. ABC. DNA helpsreunitehundreds of missingchildrenwiththeirfamilies.
www.abc.net.au/radionational/programs/scienceshow/dna-finds-missing-children/6573694
• Espagne. El Mundo. El métodoespañol para recuperarniñosrobados en todo el mundo.
www.elmundo.es/andalucia/2013/11/01/5273cbb561fd3dcf0a8b456b.html
• E.-U. Medical Daily. DNA DatabasesCould Help FindVictims Of Crime And HumanTrafficking.
www.medicaldaily.com/dna-databases-could-help-find-victims-crime-and-human-trafficking-245910
• Espagne. El País. El papa Francisco ‘ficha’ a un forenseespañol contra la trata.
sociedad.elpais.com/sociedad/2013/10/10/actualidad/1381435869_205279.html
• Espagne. ABC. José Antonio Lorente: «Con las bases de datos de ADN se puedeevitar el comercio de niños».
www.abc.es/sociedad/20131101/abci-jose-antonio-lorente-bases-201311011343.html
• Espagne. Te interesa. Bebés-ancla: el "pasaporte" a España de las mafias.
www.teinteresa.es/espana/inmigracion/Bebes-ancla-pasaporte-Espana-mafias_0_1094892176.html
• Espagne. El País. “Se puedecomprar un niño a las mafias por 6.000 euros”.
sociedad.elpais.com/sociedad/2012/05/03/actualidad/1336070116_235219.html
• Italie. Aleteia. Guatemala, primer país con banco de datos de ADN contra el tráfico de niños.
es.aleteia.org/2013/11/08/guatemala-primer-pais-con-banco-de-datos-de-adn-contra-el-trafico-de-ninos/
• Panama. Telemetro. La identificacióngenéticaayudaría a encontrara las adolescentes nigerianas.
www.telemetro.com/actualidad/ciencia/identificacion-ayudaria-encontrar-adolescentes-nigerianas_0_695331109.html
• Espagne. Te interesa. La Universidad de Granada evita con el test de ADN la adopciónilegal de 257 niños.
www.teinteresa.es/espana/Universidad-Granada-adopcion-secuestrados-geneticos_0_646736852.html
• E.-U. Star Telegram. Granger: DNA can stem trafficking.
www.star-telegram.com/opinion/opn-columns-blogs/other-voices/article4520841.html
• République dominicaine. El NuevoDiario. IIBI y CONANI apoyanprocesos de adopción de niñoshaitianosafectadospor el terremoto.
elnuevodiario.com.do/app/article.aspx
• Chili. El Magallanews. Trata de personas: La esclavituddelSiglo XXI.
www.elmagallanews.cl/noticia/sociedad/trata-de-personas-la-esclavitud-del-siglo-xxi
• Indonésie. Kompas. NiñosDesaparecidos, ¡informe y prueba de ADN!
health.kompas.com/read/2015/03/20/101445323/Anak.Hilang.Lapor.dan.Tes.DNA
• Brésil. Paraiba. Acuerdoprevé la identificación de niñosdesaparecidos a travésdel ADN en PB.
www.paraiba.com.br/2012/06/12/58385-acordo-preve-identificacao-de-criancas-desaparecidas-na-pb-atraves-do-dna
• Thaïlande. Komchadluek. DNA-Prokids.
www.komchadluek.net/detail/20100819/70401
• Venezuela. Noticias24. Conozca la historia de DNA-ProKids: la iniciativa que lucha en contra deltráfico de niños en el mundo.
www.noticias24.com/internacionales/noticia/38939/conozca-la-historia-de-dna-prokids-la-iniciativa-que-lucha-en-contra-del-trafico-de-ninos-en-el-mundo/

DNA-PROKIDS est une initiative du Laboratoire d’identification génétique de l’université de Grenade (Dép. de médecine légale) qui compte sur la collaboration de l’université du Nord du Texas (centre d’identification humaine du centre des sciences de la santé).
Les personnes qui collaborent avec DNA-Prokids dans chaque pays susmentionné et dans les organismes de Grenade et du Texas le font d’une manière bénévole. Le financement des moyens techniques dont on a besoin pour le développement du programme est alimentéessentiellement par desdonateurs du secteur privé (Life Technologies, DC Zogbi au Mexique, BBVA, Santander, CajaGranada…), ainsi que par les structures des deux universités collaboratrices principales (Grenade et Nord du Texas) et par d’autres institutions des 16 pays susmentionnés.

Engagement social