Gogoan (En la memoria)

Iruñea, Nafarroa, Espainia
Financié le 06 / 05 / 2018
Cofinancé!
Accumulé
€ 30.122
Minimal
€ 22.896
Optimal
€ 33.534
392 Cofinanceurs
Pour € 10
Vous faites partie de la création
Votre nom sera inclus dans une "capsule temporelle" enterrée dans la base de la sculpture
> 38 Cofinanceurs
Pour € 20
Cadeaux de remerciements
Votre nom sera inclus dans une "capsule temporelle" enterrée dans la base de la sculpture + Pin Sf-78 + DVD du documentaire "Oroitarria", à propos de la stèle en hommage à Germán Rodríguez
> 112 Cofinanceurs
Pour € 50
Cadeaux de remerciements (musique)
Votre nom sera inclus dans une "capsule temporelle" enterrée dans la base de la sculpture + Pin de SF-78 + CD de musique (édition exclusive à l'occasion du 40ème anniversaire des Sanfermines de 1978, édité par GOR)
> 88 Cofinanceurs
Pour € 75
Cadeaux de remerciements (collections)
Votre nom sera inclus dans une "capsule temporelle" enterrée dans la base de la sculpture + Lot de DVDs de documentaires sur la mémoire historique + Collection de cartes postales (reproduction d'oeuvres artistiques créées à l'occasion du 30ème anniversaire des Sanfermines de 1978)
> 14 Cofinanceurs
Pour € 100
Cadeaux de remerciements (nouvelles publications)
Votre nom sera inclus dans une "capsule temporelle" enterrée dans la base de la sculpture + Livre "Féminisme, transition, et les Sanfermines de 1978" de Begoña Zabala + CD musique (édition exclusive à l'occasion du 40e anniversaire des Sanfermines de 1978, édité par GOR)
> 54 Cofinanceurs
Pour € 200
COLLECTIFS ET ASSOCIATIONS Cadeaux de remerciements (travail artistique 1)
Votre nom sera inclus dans une "capsule temporelle" enterrée dans la base de la sculpture + Sérigraphié de la sculpture, faite par Dora Salazar + Visite guidée dans les rues d'Iruñea (Un parcours unique de la main de ceux qui ont vécu les Sanfermines de 1978 à la première personne)
> 19 Cofinanceurs
Pour € 200
Cadeaux de remerciements (travail artistique 1)
Votre nom sera inclus dans une "capsule temporelle" enterrée dans la base de la sculpture + Sérigraphié de la sculpture, faite par Dora Salazar
> 11 Cofinanceurs
Pour € 500
COLLECTIFS ET ASSOCIATIONS Cadeaux de remerciements (travail artistique 2)
Votre nom sera inclus dans une "capsule temporelle" enterrée dans la base de la sculpture + Reproduction de la sculpture miniature, en fer forgé, faite par Dora Salazar + Visite guidée dans les rues d'Iruñea (Un parcours unique de la main de ceux qui ont vécu les Sanfermines de 1978 à la première personne)
> 03 Cofinanceurs
Pour € 500
Cadeaux de remerciements (travail artistique 2)
Votre nom sera inclus dans une "capsule temporelle" enterrée dans la base de la sculpture + Reproduction de la sculpture miniature, en fer forgé, faite par Dora Salazar
> 06 Cofinanceurs

À propos du projet

Collecte populaire pour la création d'un monument en mémoire des événements des Sanfermines de 1978 à Pampelune
Tche Minimal Optimal
L'oeuvre
Création de la sculpture et acquisition des matériaux nécessaires
€ 18.000
Gestions
Frais de gestion du projet et récompenses
€ 3.600
Inauguration du travail
Frais de diffusion et d'organisation de l'acte d'inauguration de l'œuvre (en juin) et d'autres activités avant et après la pose du monument, l'année du 40ème anniversaire: exposition photographique, cycle de films, festival hip-hop, conférences, etc.
€ 10.000
Infrastructure Minimal Optimal
Infrastructure minimale
Commissions pour la prestation de services et transactions bancaires (premier tour)
€ 1.296
Infrastructure (2e tour)
Commissions pour la prestation de services et les transactions bancaires (deuxième tour)
€ 638
Total € 22.896 € 33.534
Indispensable
Optionnel

Informations générales

Avec cette campagne, nous avons l'intention de financer collectivement la création d'un monument en mémoire de l'agression qui eu lieu à Pampelune pendant les Sanfermines de 1978, un monument qui sera placé près des arènes de Pampelune.

Iruñea a déjà une stèle en mémoire de Germán, le jeune homme assassiné ce 8 juillet-là, et nous voulons maintenant ériger une nouvelle œuvre sculpturale qui exprime toute cette agression aveugle, la douleur d'une ville entière frappée gratuitement par la police. N'importe laquelle des vingt mille personnes qui se trouvaient dans les arènes ce jour-là ou de celles qui célébraient les Sanfermines dans les rues d'Iruñea après la corrida, auraient pu être Germán.

Comme cela s'est passé avec la stèle, nous voulons que les citoyens eux-mêmes cautionnent intégralement, par leurs contributions économiques, la réalisation et la pose de la sculpture. "Gogoan" est une sculpture en fer forgé, d'environ deux mètres de haut, sur une base d'environ 20 centimètres, sous laquelle on introduira une "capsule temporelle" avec les noms de toutes les personnes, groupes et entités qui apporteront leur contribution à la campagne.

Caractéristiques principales

L'argent que nous obtiendrons par la collecte populaire sera utilisé pour:
• la création du travail sculptural et les matériaux nécessaires (elle se fera dans la fonderie Urkoase à Ermua, Biscaye)
• couvrir les dépenses nécessaires à la pose du monument et les coûts de l'inauguration
• couvrir les envois des récompenses, ainsi que les frais de gestion de cette plate-forme et les commissions bancaires qui correspondent.

Ce sont nos objectifs minimaux, mais nous sommes optimistes et nous espérons que les fonds obtenus dans cette collecte populaire atteindront, dans un second temps, le montant optimal qui nous permettra de couvrir d'autres activités que nous voulons organiser pour ce 40e anniversaire (exposition de photographies inédites, cycle de cinéma sur la mémoire historique, concerts...), en particulier les actes qui auront lieu le 8 juillet 2018, en pleine fête des Sanfermines, point d'orgue du 40e anniversaire des événements de 1978.

Pourquoi est-ce important

Lors des Sanfermines de 1978, la police a dévasté notre ville sans ménagement. Selon les données officielles, le 8 Juillet, 5.000 balles en caoutchouc, 1.000 cartouches de fumée, autant de cartouches lacrymogènes et 150 balles de munition réelle ont été tirées. Les conséquences sont bien connues: le jeune Germán Rodríguez a été assassiné; 11 blessés par armes à feu; plusieurs centaines de personnes traitées à l'infirmerie de la place, dans les hôpitaux; la fête suspendue... «Tirez avec toute votre énergie. N'ayez pas peur de tuer», a été enregistré depuis le poste de police.

Ce qui est arrivé lors de ces Sanfermines a été, généralement, mis en sourdine et marginalisé, voire déformé. Nous croyons donc essentiel de rétablir la vérité sur ce qui est arrivé et de remplir avec elle la fosse créée par l'oubli imposé. Les nouvelles générations doivent savoir ce qui est arrivé, afin de construire un avenir avec des fondations solides pour éviter que rien de tout cela ne puisse jamais être répété. Regarder vers le passé et prendre de l'élan dans le présent. La reconstruction d'une mémoire vivante et démocratique de Juillet 1978 doit être confrontée avec le présent et doit permettre d'établir des fils de continuité avec les gens qui luttent aujourd'hui.

En outre, le fait que Dora Salazar soit l'auteur du travail permettra également d'augmenter le nombre d'œuvres de femmes artistes dans les espaces publics de notre ville, qui, comme dans la plupart des zones urbaines, restent rares. L'existence et l'apport de femmes créatives dans toutes les époques, mouvements et avant-gardes artistiques ne sont pas suffisamment représentée (dans de nombreux cas, ignorés) dans les espaces publics, musées et galeries ou dans les livres d'histoire.

Expérience antérieure et équipe

Cette campagne est promue par l'initiative citoyenne Sanfermines 78 gogoan! et fait partie d'une série d'activités de sensibilisation qui auront lieu en 2018, année de commémoration du 40ème anniversaire des événements des Sanfermines de 1978. Sur proposition du collectif, Dora Salazar (Altsasu, 1963) sera l'auteur du travail sculptural.

Artiste plasticienne de référence dans le monde de l'art contemporain, Dora Salazar travaille entre Donostia-Saint Sébastian et Bilbao, où elle a son atelier; elle a exposé son travail dans des villes comme Madrid, Berlin, New York ou Paris, lors d'expositions collectives ou individuelles. Elle travaille surtout la sculpture, mais a aussi travaillé dans d'autres disciplines telles que la peinture, l'illustration ou le décor théâtral. Entre autres récompenses, elle a reçu le Premier Prix de sculpture Gure Artea, le Prix du Salon International de l'Art Contemporain de Strasbourg ou le Premier Prix de Sculpture Paseo Marítimo de Zarautz (Gipuzkoa).

Engagement social