La Invisible se cuida

Calle Nosquera, 9, Málaga, España
1ª tour Il reste 9 jours
Minimum atteint
Accumulé
€ 41.650
Minimal
€ 30.000
Optimal
€ 90.000
393 Cofinanceurs
Pour € 10
Mención en LiveVisible

Mencion de aportantes en una transmision especial de streaming de LiveVisible

Recuerda que con donaciones de hasta 150 euros te beneficiarás de una desgravación del 80%.
Para mas info: www.goteo.org/calculadora-fiscal

> 52 Cofinanceurs
Pour € 30
Mencion en LiveVisible - Taller gratuito

Mencion de aportantes en una transmision especial de streaming de LiveVisible- Concurrencia gratuita a una clase de cualquiera de los talleres que se dictan en La Invisible

Recuerda que con donaciones de hasta 150 euros te beneficiarás de una desgravación del 80%.
Para mas info: www.goteo.org/calculadora-fiscal

> 33 Cofinanceurs
Pour € 50
Mencion en LiveVisible - Taller gratuito - Diseño

Mencion de aportantes en una transmision especial de streaming de LiveVisible - Concurrencia gratuita a una clase de cualquiera de los talleres que se dictan en la Invisible - Diseño gráfico original y descargable de una creadora invisible

Recuerda que con donaciones de hasta 150 euros te beneficiarás de una desgravación del 80%.
Para mas info: www.goteo.org/calculadora-fiscal

> 54 Cofinanceurs
Pour € 100
Mencion en LiveVisible - Taller gratuito - Pack de diseño

Mencion de aportantes en una transmision especial de streaming de LiveVisible- Concurrencia gratuita a un mes a cualquiera de los talleres que se dictan en la Invisible - Pack de diseños gráfico originales y descargables de creadoras invisibles.

Recuerda que con donaciones de hasta 150 euros te beneficiarás de una desgravación del 80%.
Para mas info: www.goteo.org/calculadora-fiscal

> 40 Cofinanceurs
Pour € 200
Mencion en LiveVisible - Taller gratuito - Pack Diseño - Libro

Mencion de aportantes en una transmision especial de streaming - Concurrencia gratuita a un mes de cualquiera de los talleres que se dictan en la Invisible -Pack de diseños gráficos originales y descargables de creadoras invisibles - Libro: "Lo absoluto de la democracia" de Raúl Sánchez Cedillo

Recuerda que en los primeros 150 euros te beneficiarás de una desgravación del 80%, la parte que supera los 150 euros tiene una desgravación del 35%.

Para mas info: www.goteo.org/calculadora-fiscal

> 10 Cofinanceurs
Pour € 500
Mencion en LiveVisible - Taller gratuito - Diseño - Libro - Entrada espectáculo

Mencion de aportantes en una transmision especial de streaming - Concurrencia gratuita a un mes de cualquiera de los talleres que se dictan en la Invisible -Pack de diseños gráficos originales y descargables de creadoras invisibles - Libro: "Lo absoluto de la democracia" de Raúl Sánchez Cedillo - Entrada para un evento cultural especial en La Casa Invisible

Recuerda que en los primeros 150 euros te beneficiarás de una desgravación del 80%, la parte que supera los 150 euros tiene una desgravación del 35%.

Para mas info: www.goteo.org/calculadora-fiscal

> 03 Cofinanceurs

À propos du projet

Apres 14 ans de démarche citoyenne, nous avons besoin de ton aide pour commencer la réhabilitation intégrale et pour assurer qu’elle soit accesible pour toutes.
Infrastructure Minimal Optimal
Zaguan 11 y Vestíbulo Nosquera 11
Nosquera 11: Reparación techos del zaguán y vestíbulo. Reparación tramo de escaleras. Trabajos de pintura. Se incluyen materiales y mano de obra
€ 2.500
Aseos Tetería
Reparación completa de aseos de la Tetería. Revestimientos, sanitarios, instalaciones, carpintería y pintura
€ 2.500
Escalera Nosquera 11
Reparación techo sobre escalera y pintura
€ 2.000
Sala Dorado y pasillo contiguo
Retiro, reparación y colocación de solería. Arreglos en techos
€ 2.600
Aseo Sala Chimenea
Reparación completa de aseos de la Tetería. Revestimientos, sanitarios, instalaciones, carpintería y pintura
€ 2.000
Aseos Pasaje Andrés Pérez
Rehabilitación completa de aseos. Solado, alicatado, instalaciones, sanitarios, carpintería y pintura
€ 4.600
Escalera Andrés Pérez
Rehabilitación de escalera. Solado, revestimientos, instalaciones y pintura
€ 3.100
Sala Oeste Andrés Pérez
Reacondicionamiento completo de Sala Oeste. Medianería, revestimientos, solado, techo, aislamiento, instalaciones, carpintería y pintura.
€ 6.700
Forjados y estructuras Andrés Pérez
Reparación de forjados en edificio de Andrés Pérez. Rehabilitación de estructuras
€ 10.000
Fachada y medianeras
Arreglos y pinturas de fachada y medianeras de edificio Andrés Pérez
€ 4.500
Cubierta
Reparación cubierta inclinada Edificio Andrés Pérez
€ 2.000
Aseo accesible en Andrés Pérez
Instalación de aseo accesible en Edificio Andrés Pérez
€ 3.000
Ascensor
Instalación de ascensor para garantizar accesibilidad en edificio Andrés Pérez
€ 12.000
Otras instalaciones
Partida para instalaciones varias en Edificio Andrés Pérez
€ 3.200
Tâche Minimal Optimal
Tasas Edificio Nosquera
Tasas e ICIO
€ 3.000
Gastos Gestión
Aportación Goteo + Comisiones Bancos
€ 1.000
Albañilería
Mano de obra para trabajos de albañilería en edificio Andrés Pérez
€ 3.500
Carpinterías, vidrios y cerrajerías en edificio Andrés Pérez
Material y mano de obra para reparación de carpinterías, vidrios y cerrajerías
€ 3.300
Tasas e ICIO Edificio Andrés Pérez
Proyecto básico - Proyecto ejecución - Estudio de Seguridad y Salud - Dirección de obra - Dirección de Ejecución - Coordinación de Seguridad y salud Tasas licencia de obra ICIO
€ 11.000
Gastos de campaña
Partida para gastos de campaña de crowdfunding
€ 1.000
Matériel Minimal Optimal
Solería, revestimientos y pinturas en Edificio Andrés Pérez
Material para reemplazo de solería. Material para revestimientos. Pinturas
€ 4.500
Pinturas
Pintura para edificio Andrés Pérez
€ 2.000
Total € 30.000 € 90.000
Indispensable
Optionnel

Informations générales

L’Invisible est un centre social et culturel de démarche citoyenne située dans un bâtiment du fin du XIX siècle dans le centre historique de la ville de Malaga. Sa présence est, en soi, une opposition à la politique néfaste de la Mairie en ce qui concerne à l’entretien du patrimoine. Cette politique suppose la démolition de 308 bâtiments historiques depuis 1995. C’était le destin de l’immeuble qui accueille l’Invisible (ils avaient prévu seulement la conservation de sa facade). Avec notre arrivée en 2007, on l’a pu arrêter. L’objectif de ce crowdfunding est celui de réunir des fonds pour commencer la réhabilitation du bâtiment en assurant qu’il soit accesible pour toutes. Nous proposons une réhabilitation en étapes. De cette facon, on n’aurait pas besoin d’interrompre les activités actuelles. On a déterminé un modèle d’intervention respectueux de la singularité du bâtiment et de la communauté qui l’habite. Même si le bâtiment appartient à la Mairie. Nous avons envoyé à la Mairie notre project de réhabilitation, mais il est évident qu’ils veulent laisser détériorer le bâtiment et, de cette facon, justifier l’expulsion. C’est à nous de l’empêcher, et c’est la raison de ce crowdfunding. On va continuer à démontrer qu’il y a d’autres facons de faire une ville, plus durable et même plus économique. C’est`à dire, créer une ville sans la détruire. On va continuer à arroser cette pépinière d’idées et d’expérimentation. Pendant que nous exigeons la cession de l’endroit, nous continuons à surveiller et à réhabiliter l’Invisible. On est sûr que des endroits comme celui-ci sont indispensables dans des situations critiques comme l’actuelle. C’est pour tout ca qu’on compte sur toi.

Caractéristiques principales

Qu’est-ce que cést “habiter”? C’est n’est pas seulement occuper un endroit, remplir un vide, arriver là où il n’y avait personne. Habiter c’est être en contact avec tous ceux qui partagent un endroit, c’est établir des liens émotionnels et sociaux. Habiter c’est vivre au sens large du mot. Habiter cést, incontestablement, garder l’endroit que nous accueille. C’est pour tout ca que habiter est aussi r’ehabiliter.

En 2007 nous avons commencé à habiter ce beau bâtiment du XIX siècle. En ce temps là, nous l’avons appellée “La Casa Invisible” parce que ceux qui gouvernaient Malaga (comme aujourd’hui), ne voulaient pas nous voir. Mais nous y étions et nous y sommes: créateurs, voisins qui se sentaient dépouillés de son quartier, artistes de tous les types, activistes sociaux, éducateurs et éducatrices. Ca n’a pas êté facile, absoluement. Notre ville, avec un gouvernement de droite depuis bien d’années, est en plein procès de devenir touristique et, même dans la situation actuelle, ce gouvernement ne pense pas à d’autres facons de l’habiter. A 2009, grâce à la mobilisation populaire, ils ont dû refuser de déloger le bâtiment, ainsi que, à 2011 finallement ils ont signé un accord de cession temporaire (la Députation de Malaga, l’Assamblée d’ Andalucia et le Musée National Reina Sofia en étaient d’accord). Cet accord n’a pas été accompli. Lorsqu’il fallait signer la cession temporaire du bâtiment, le gouvernement a refusé de le faire. De nouveau, la mobilisations populaire a réussi à faire échouler une nouvelle tentative de déloger et

ainsi recommencer les négociations. Et, comme d’habitude, la Mairie a interrompu unilateralement cette nouvelle table de discussion. Le project social et culturel comprend aussi le bâtiment qui l’accueille. On l’a déjà dit: on ne peut pas séparer habiter de réhabiliter. Et nous voulons réhabiliter étant respectueux des particularités du bâtiment, dont le valeur patrimoniel nous défendons et protegeons depuis 14 ans avec l’effort énorme et désintéréssé de beaucoup de gens. La maison-bâtiment et la maison-gens respirent ensamble: l’une construit l’autre et vicé-versa. A 2016 nous avons présenté un project basique de réhabilitation intégrale du bâtiment, fondé sur une connaissance profonde de ses caractéristiques, et aussi sur des principes de bioconstruction. Nous proposons un modèle d’intervention respectueux de la singularité de límmeuble et aussi de la communauté. C’est pour cela qu’on a pensé l’executer en 4 étapes. Nous continuons à exiger à la Mairie le retour à la table de négociations, dirigée à la cession du bâtiment. On a déjà prouvé de mille facons comment on a réussi à garder, habiter et réhabiliter l’immeuble. Avec tout ce que l’on puisse collecter avec le crowdfunding, on va continuer dans ce chemin. La Mairie ne peut pas continuer à ignorer ce project qui a le soutien de la population. Avec ton appui, nous perseverons à garder l’Invisible pour toutes. L’objectif basique c’est de collecter d’abord les 30.000 euros qui nous permetrons de: - Faire les interventions les plus nécéssaires dans les bâtiments d’ Andrés Pérez y Nosquera, en train de réhabiliter salles, écaliers et toilettes. Si on peut collecter les 90.000 euros, en plus de tout ca on pourrait faire: --Le réaménagement pour assurer que le bâtiment d’Andrés Pérez soit accesible, avec l’installation d’un ascenseur et une toilette accesible. -La récupération des endroits pour l’usage de la communauté et le développement de nouveaux projects. -La restauration de la charpenterie et de la cristallerie de l’intérieur. -La mise au point des facades et des mitoyennes. -Travaux d’améillorement des sols, des revêtements et des peintures. Toutes ces oeuvres nous permettrons de continuer à utiliser l’endroit avec la sûreté, l’higiène et le respect pour les matériaux et les deseigns originaux qui ont du valeur patrimoniel.

Pourquoi est-ce important

Le project est adressé à toute la population, créateurs, créatrices et collectifs proches de tout le monde. L’Invisible est un endroit que, pendant 14 ans et volontièrement, a accueilli nombreux événements artistiques, lien de création et de réunion des mouvements et des collectifs. Chez elle, des centaines de projects solidaires se sont dévélopés pour le bien commun.

La Casa, avec ses plus de 2.000 m2, autour d’un patio protégé d’un mûrier feuilli et d’un ficus et qui conserve encore une fontaine traditionnelle est dévenue un poumon de coopération, d’expérimentation sociale et de culture libre, des inniciatives, telles que l’Université Libre et Expérimentale, des ateliers d’enquêtes sonores et visuelles, un éventail des arts scéniques et corporelles, des cours d’Espagnol pour étrangers. Elle est aussi une place de rencontre et d’organisation des migrants, des personnes frappées par les crises (la dernière est celle de la Covid19), foyer des collectifs féministes, écologistes et des pensées philosophyques. Tant de vies l’ont habitée! Elles ont fait que la Casa respire, et la Casa leurs aidés à respirer. Ses patios, salles et couloirs sont et ont été un lieu de rencontre, de socialisation, de création et de prattique des communautés alternatives au modèle offri par la ville néolibérale.

Expérience antérieure et équipe

Grâce aux immenses coopértion, intélligence et générosité des cents et des milliers de citoyens anonymes, nous pouvons affirmerque, dans cette première période de 14 ans, La Casa Invisible a accompli ses objectifs et s’est renforcée, même avec des erreurs et des problèmes, devenant une place importante et necéssaire dans la vie socioculturelle de notre ville. Nos objectifs ont été (et sont): -Encourager les procès d’auto-organisation sociale qui renforcent les réseaux et les mouvements sociaux qui travaillent pour la justice sociale. -Créer un laboratoire d’expérimentation culturelle protagonisé par les créateurs locaux, baisé sur des avis de coopération, production colaborative et liberté culturelle. -Favoriser des chemins de formation dans les différents domaines (Sciences Sociales, Politique, Technologie, Art, Création,etc.) qui encouragent la pensée critique, le pouvoir citoyen, la créativité sociale et l’action collective. -Expérimenter des modèles de démarche citoyenne pour l’équipement des biens communs, tendant à une radicalisation démocratique baisée sur l’équité et la participation directe des voisins et des villes dans le deseign, l’élaboration et la démarche des politiques publiques. En révisant l’histoire de vie du bâtiment de la rue Nosquera, nous trouvons des milliards de propositions culturelles et sociales (des scènes musicales, créatrices, mouvements sociaux, hackers, voisines, migrants, collectifs, filles,etc.) qui sont une preuve de la richesse et de la puissance de notre térritoire.

L’Invisible se soutient sur la coopération et l’entrelacement des projects, iniciatives etidées qui naissent et se développent à partir de la communauté. Au cours de ces 14 ans, des collectifs sociaux imprescindibles pour la vie, tels que Bienvenidos Refugiados, CNAAE, Coordinadora de Migrantes, La Resistencia, la PAH, Sindicato de Inquilinas, Red de Málaga por el Clima, Precarias en Movimiento, etc., etc., ont été accueillis par La Casa. On doit aussi ajouter que les collectifs culturels ont trouvé ici un lieu de production et de création. Nous pensons la démarche communitaire comme une pédagogie démocratique en construction permanente. L’expérience de La Casa Invisible pendant ces 14 ans est une démonstration couronnée de succès qui parle de la puissance et la créativité que les citoyens peuvent dévélopper en coopération et avec des équipes et des outils pensés pour le bienfait de tous.

Et l’histoire continue

Engagement social