#PorTodas

Financié le 29 / 11 / 2018
Cofinancé!
Accumulé
€ 88.948
Minimal
€ 70.702
Optimal
€ 90.312
2818 Cofinanceurs
Pour € 5
🎈 Merci !
Des remerciements sur le site spécifique de la recherche
> 263 Cofinanceurs
Pour € 10
📌 Pour elles, #PourToutes
Autocollants #PorTodas avec l'illustration de Carmen Alvar [Envois en Espagne]
> 376 Cofinanceurs
Pour € 20
📒 Prends note
Calpin #PorTodas avec l'illustration de Carmen Alvar [Envois en Espagne]
> 619 Cofinanceurs
Pour € 30
👕 Met ton tee-shirt
Tee-shirt de la campagne #PourToutes avec l'illustration de Carmen Alvar [Envois en Espagne]
> 310 Cofinanceurs
Pour € 30
🎒 Mets-moi sur ton épaule
Sac en tissu #PourToutes avec l'illustration de Carmen Alvar [Envois en Espagne]
> 232 Cofinanceurs
Pour € 50
📱 Pack #PourToutes numérique
Cotisation de soutien annuel à La Marea (dès la fin de la campagne de financement collectif) incluant la revue et toutes les publications en format numérique + autocollant + calpin
> 218 Cofinanceurs
Pour € 50
📚 Pack #PourToutes papier 6 mois
Cotisation de soutien 6 mois à La Marea (dès la fin de la campagne de financement collectif) incluant la revue et toutes les publications en format papier + autocollant + calpin
> 123 Cofinanceurs
Pour € 80
📚 Pack #PourToutes papier 12 mois
Cotisation de soutien 12 mois à La Marea (dès la fin de la campagne de financement collectif) incluant la revue et toutes les publications en format papier + autocollant + sac en tissu
> 97 Cofinanceurs
Pour € 90
💻 Formation en ligne
Cours en ligne de journalisme avec perspective de genre avec Magda Bandera + cotisation de soutien 6 mois format numérique à La Marea (dès la fin de la campagne de financement collectif)
> 30 Cofinanceurs
Pour € 150
🔖 Formation présentielle
Inscription dans n'importe quel cours présentiel de journalisme de l'année prochaine : podcast avec Carne Cruda, journalisme avec perspective de genre avec Magda Bandera ou documentation avec Antonio Maestre (à choisir à la fin de la campagne) + abonnement numérique 6 mois à La Marea (dès la fin de la campagne de financement collectif)
> 20 Cofinanceurs
Pour € 250
💸 Collectifs
Apport solidaire pour des entités / collectifs avec un abonnement format papier 12 mois à La Marea pour le collectif
> 06 Cofinanceurs
Pour € 500
🚀 Bande de potes
Apport solidaire d'un pot commun avec un abonnement format papier 12 mois à La Marea pour le groupe
> 01 Cofinanceurs
Pour € 900
📝Asesoría de contenidos
➡1 sesión presencial sobre lenguaje inclusivo y perspectiva de género. Talleres impartidos por Magda Bandera, Alba Mareca y Olivia Carballar. ➡Asesoría y estudio de contenidos desde una perspectiva de género. ➡Mención en el proyecto (La entidad aparecería en los créditos del proyecto bajo la fórmula “con el apoyo de...”).
> 00 Cofinanceurs
Pour € 1.600
✏Formación y asesoría en perspectiva de género
➡2 sesiones presenciales (a lo largo de un año) sobre lenguaje inclusivo y perspectiva de género. Talleres impartidos por Magda Bandera, Alba Mareca y Olivia Carballar. ➡Asesoría y estudio de contenidos desde una perspectiva de género. ➡Mención en el proyecto (La entidad aparecería en los créditos del proyecto bajo la fórmula “con el apoyo de...”).
> 02 Cofinanceurs
Pour € 3.000
🔼Patrocinio 3000
➡️4 sesiones presenciales (a lo largo de un año) sobre lenguaje inclusivo y perspectiva de género. Talleres impartidos por Magda Bandera, Alba Mareca y Olivia Carballar. ➡️Asesoría y estudio de contenidos desde una perspectiva de género. ➡️Mención en el proyecto (La entidad aparecería en los créditos del proyecto bajo la fórmula “con el apoyo de...”). ➡️Además, incluye una suscripción en papel a La Marea durante 12 meses.
> 00 Cofinanceurs
Pour € 5.000
🆙Patrocinio 5000
➡️Presencia en la rueda de prensa de presentación de la campaña. Logo en posición destacada en la web que albergará la publicación de las 55 historias investigadas. ➡️4 sesiones presenciales (a lo largo de un año) sobre lenguaje inclusivo y perspectiva de género. Talleres impartidos por Magda Bandera, Alba Mareca y Olivia Carballar. ➡️Asesoría y estudio de contenidos desde una perspectiva de género. ➡️Además, incluye una suscripción en papel a La Marea durante 12 meses.
> 00 Cofinanceurs

À propos du projet

Journalisme contre la violence machiste
Tche Minimal Optimal
Documentation
Compilation d'infomations au préalable pour la recherche journalistique
€ 3.500
Textes
Chacun des 55 cas que nous allons rechercher nécessitera du travail d'une journaliste spécialisée. Avec cce montant on couvrira les textes spécifiques et les reportages du projet #PourToutes
€ 26.000
Infographies
Production d'informations journalistiques graphiques
€ 2.000
Photographies
Production photographique originale accompagnant chacun des 55 reportages
€ 9.000
Édition et coordination
La recherche #PourToutes aura une figure de coordination et édition journalistique pour chacun des cas.
€ 7.200
Déplacements
20 voyages et frais de journalistes aux communes où les assasinats ont eu lieu.
€ 3.000
Mener à bon port cette campagne
Coûts de communication, illustration, video et community management pour cette campagne de financement collectif (impôts compris).
€ 3.000
Vidéo thématique
Explication des conclusions du travail de recherche.
€ 1.500
Mener à bon port la deuxième phase de la campagne
Coûts de communication et community management pour le deuxième round de cette campagne.
€ 1.500
Vidéos complémentaires
Qu'est-ce qui se passe dans son environnement quand une femme est assasinée ? Nous choisirons 3 cas et rechercherons la réponse des municipalités et leurs habitants.
€ 4.500
Divulgation
Présentations et journées de sensibilisation dans différentes municipalités où les recherches auront été menées, dans des établissements d'enseignement secondaire, etc.
€ 10.000
Infrastructure Minimal Optimal
Microsite #PourToutes
Développement du microsite sur lamarea.com compilant la production journalistique.
€ 3.500
Frais
Frais de 4% (Goteo) en concept de prestation de service, et de 2% pour les frais bancaires sur le montant minimum.
€ 4.002
Supplémént d'informations
Site journalistique avec couverture médiatique quotidienne et formation spécifique sur violence machiste.
€ 2.500
Frais sur le budget optimal
Frais de 4% (Goteo) en concept de prestation de service, et de 2% pour les frais bancaires sur le montant optimal.
€ 1.110
Matériel Minimal Optimal
Récompenses
Production et envoi (en Espagne) de récompenses pour les donantes et donants de la campange.
€ 8.000
Total € 70.702 € 90.312
Indispensable
Optionnel

Informations générales

"Une femme meurt sous les coups de son ancien conjoint". En 2018 on lit encore des gros titres dans ce genre. Heureusement, chaque jour il y a de plus en plus de voix remarquant que les femmes ne "meurent" pas, mais qu'elles sont tuées. Mais le langage n'est pas le seul problème. L'information sur la violence machiste se réduit souvent à transmettre la nouvelle de l'assasinat quand celui-ci se produit, sans presque aucun suivi.

Mais, il se passe quoi après ? Pourquoi on ne sait que rarement quelle peine a été imposée à l'assasin ? Est-ce que les enfants de la victime ont reçu quelque sorte d'aide ? A la Mairie augmenté le budget pour protéger les femmes menacées de la commune ?

Le projet #PorTodas se focalise dans les 55 femmes assasinées en Espagne en 2014 et reconnues dans les registres officiels. Cinq ans après qu'elles aient été tuées, on reconstruit leurs istoires. Pour cela, on publiera des reportages qui puissent aider à exiger des responsabilités aux administrations et on recueillera des exemples positifs qu'inspireront différents collectifs pour avancer dans la lutte contre la violence machiste.

Cinq ans est un temps raisonnable pour exiger des changements. C'est, par exemple, le délai de prescription légale de certains délits et celui de la reprise après certains traitements oncologiques. Nous croyons qu'il peut être un délai pertinent pour évaluer les dommages entraînés par un fémicide pour son environnement, pour la société et pour toutes les femmes.

Caractéristiques principales

Le projet #PorTodas est la section principale du futur supplément de lamarea.com dédié à informer sur les violences machistes. À partir de 2019, nous publierons les histoires complètes de chacune des femmes assasinées en 2014, victimes des violences faites aux femmes. Ces histoires comprennent plusieurs aspects :

  • L'agresseur : procès, peine, séjour pénitentiaire, participation à des formations spécifiques...
  • La famile : situation des enfants, et aussi d'autres proches.
  • Le rôle de la Mairie : quelles mesures existaient au préalable pour prévenir les violences faites aux femmes ? quelles ont été adoptées après l'assasinat ?
  • L'impact dans le village, surtout dans ceux où plusieurs assasinats ont eu lieu peu après (plusieurs cas ont été enregistrés).
  • Le rôle d'autres administrations.

Une des forces du projet est le storytelling. Plusieurs journalistes et écrivaines avec une large expérience (prix, publications...) participent dans celui-ci. S'appuyant sur des textes soignés et documentés, le but est de capter l'attention du public pour que leur lecture contourne l'association avec "encore une autre", comme un nouveau fait divers dont on a déjà entendu parler maintes fois et qui s'avère inévitable.

Les tâches concrètes qui seront accomplies dans le projet sont :

  • Design du site web pour informer sur les violences machistes.
  • Financement de l'élaboration des histoires des 55 femmes assasinées. Chaque cas requiert d'une recherche exhaustive (jugements, entretiens, voyages à leurs lieux de résidence...)
  • Des activités formatives et divulgatives complémentaires pour transformer les histoires dans des matériels de sensibilisation et conscientisation.

Pourquoi est-ce important

#PorTodas est un projet d'intérêt général avec une volonté de service public, adressé à toutes les personnes qui ne se résignent pas à accepter que le nombre de femmes assasinées reste inchangé un an après l'autre.

De même, nous croyons qu'il sera utile pour des documentalistes et journalistes souhaitant se former au traitement des violences faites aux femmes.

Un autre objectif est d'atteindre les personnes qui oeuvrent pour combattre les agressions machistes et les stéreotypes, allant des administrations aux associations de femmes locales.

Expérience antérieure et équipe

La Marea, en partenariat avec l'ONG Oxfam Intermon, lançait en octobre 2017 un atelier de formation au journalisme avec perspective de genre gratuit. Celui-ci compte aujourd'hui une grande acceptation, étant utilisé comme matériel didactique dans plusieurs universités espagnoles. Aujourd'hui nous voulons aller un peu plus loin : nous allons le mettre en pratique dans notre propre site web.

La coordinatrice du projet #PorTodas, Magda Bandera, a impulsé en 2007 les engagements du journal Público pour informer correctement des violences faites aux femmes, qui a décerné plusieurs prix. En 2017, Bandera a été lauréate du Prix de l'Association de Femmes des Média Espagnols 2017 (AMECO). Elle a coordonné l'atelier en ligne informarsobreviolenciamachista.com, produit par Oxfam Intermón et La Marea.

Olivia Carballar est docteure en Journalisme de l'Université de Seville, ayant soutenu une thèse sur les pionnières du journalisme. Elle a travaillé dans les journaux Público, infolibre.es et andalucesdiario.es. Elle a aussi réalisé des contributions pour El País, eldiario.es, periodismohumano.com et Canal Sur. Elle a commencé sa trajectoire au El Correo de Andalucía.

Patricia Simón, lauréate du Prix de l'Association de Femmes des Média Espagnols 2013 (AMECO). Actuellement elle dirige le Centre de documentation nohabrapazsinlasmujeres.com qui aborde le rôle des femmes dans les conflits colombien et palestinien. Elle est également responsable du desing et de la mise en oeuvre de la campagne “¿Saharaui? Sí” de Médecins du Monde et documentaliste dans le cadre d'un projet européen sur les freins à l'entrepreunariat et le développement d'entreprise pour les femmes en milieu rural.

Alba Mareca est journaliste. Master en Genre et Communication à l'Université Autonome de Barcelone. Pigiste à La Marea et dans le projet "Journalisme contre les violences machistes" d'Oxfam Intermón et La Marea.

Noemí López Trujillo est reporter. Elle a travaillé dans les rédactions de 20minutes et El Español, et elle a publié dans eldiario.es, El País ou El Confidencial. Elle est responsable d'un podcast de recherche sur l'assasinat d'Ana Orantes et a publié un livre sur les émigrés espagnoles durant la crise ('Volveremos', Libros del K.O.).

Plusieurs journalistes, spécialistes et médias apportent leur concours à la recherche #PorTodas, entre autres : Píkara, Nodo Común, Isabel Cadenas, Laura Casielles, Ana Ordaz, Mercedes Domènech, Alfredo Almendro, Isabel Muntané, Bárbara Tardón, Rebeca Mayorga, Carmen Lozano Bright, Daniel Cotillas, Dani Domínguez, Eduardo Robayna, Lula Gómez et Lucía Muñoz Lucena.

Engagement social