Financié le 28 / 12 / 2015
Cofinancé!
Accumulé
€ 5.040
Minimal
€ 4.765
Optimal
€ 7.765
58 Cofinanceurs
Pour € 5
1 EXEMPLAIRE DU JOURNAL
1 exemplaire dans la/les langue(s) de votre choix. Mention sur le site internet comme donateur. Accès à la plateforme contributive.
> 12 Cofinanceurs
Pour € 20
20 EXEMPLAIRES DU JOURNAL
20 exemplaires dans la/les langue(s) de votre choix. Mention sur le site internet comme donateur. Accès à la plateforme contributive.
> 21 Cofinanceurs
Pour € 30
40 EXEMPLAIRES DU JOURNAL
40 exemplaires dans la/les langue(s) de votre choix. Mention sur le site internet comme donateur. Accès à la plateforme contributive.
> 05 Cofinanceurs
Pour € 50
75 EXEMPLAIRES DU JOURNAL
75 exemplaires dans la/les langue(s) de votre choix. Mention sur le site internet comme donateur. Accès à la plateforme contributive.
> 05 Cofinanceurs
Pour € 100
150 EXEMPLAIRES DU JOURNAL
150 exemplaires dans la/les langue(s) de votre choix. Mention sur le site internet comme donateur. Accès à la plateforme contributive.
> 03 Cofinanceurs
Pour € 200
350 EXEMPLAIRES DU JOURNAL
350 exemplaires dans la/les langue(s) de votre choix. Mention sur le site internet comme donateur. Accès à la plateforme contributive.
> 02 Cofinanceurs
Pour € 300
550 EXEMPLAIRES DU JOURNAL
550 exemplaires dans la/les langue(s) de votre choix. Mention sur le journal et le site internet comme donateur-partenaire. Accès à la plateforme contributive.
> 03 Cofinanceurs
Pour € 500
1000 EXEMPLAIRES DU JOURNAL
1000 exemplaires dans la/les langue(s) de votre choix. Mention sur le journal et le site internet comme donateur-partenaire. Accès à la plateforme contributive.
> 00 Cofinanceurs
Pour € 1.000
2000 EXEMPLAIRES DU JOURNAL
2000 exemplaires dans la/les langue(s) de votre choix. Mention sur le journal et le site internet comme donateur-partenaire. Accès à la plateforme contributive.
> 01 Cofinanceurs

About this project

Appel à contribution pour le tirage papier du numéro 5 du journal La Planète Laboratoire portant sur le Capitalisme alien, qui sera notamment diffusé en marge de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP21
Matériel Minimal Optimal
IMPRIMERIE
Coût du devis de tirage à l'imprimerie pour 8000 exemplaires (4000 exemplaires français, 2000 anglais, 2000 espagnol).
€ 3.265
Infrastructure Minimal Optimal
DISSEMINATION
Coût de livraison et distribution postale.
€ 1.500
Tche Minimal Optimal
TRADUCTION
Rémunération des traducteurs français-anglais, français-espagnol
€ 1.000
COMPOSITION
Coût de composition graphique et éditoriale.
€ 1.000
COORDINATION
Coût de coordination éditoriale et de la diffusion.
€ 1.000
Total € 4.765 € 7.765
Indispensable
Optionnel

General information

Le débat sur l'Anthropocène cherche à dater le moment où l'espèce humaine, ou une partie d'entre elle, est devenue l'agent d'une transformation majeure et irréversible de l'environnement terrestre. L'impossibilité de déclarer une unité du projet humain sur Terre et la possibilité que les acteurs réels de cette transformation puissent être non humains invite à ouvrir une réflexion sur les fauteurs de trouble. L'hypothèse suivie ici considère que cette transformation majeure est causée par des agents “alien“, laissant ouverte les appréhensions possibles que l'on peut avoir de ce terme.

Planète laboratoire ou planète capturée, mise au travail, dénaturée, reconstruite par des aliens ? De qui ou de quoi le capitalisme est-il alors le nom ? De quelle entreprise coloniale inconsciente ? Dans le fond, nous ne savons peut-être pas encore…

C'est du fond de ce non savoir que nous avons décidé d'ouvrir un chantier exploratoire autour du capitalisme alien. De ce chantier non encore balisé, enchevêtré, complexe, le journal aura pour but d'apporter des balises, des éclairages, des fragments d'analyses.

Rédigé, à la différence des précédents numéros, de façon collaborative, le numéro 5 articulera des articles ou fragments à écriture collective et des investigations d'auteurs individuels. Diffusé lors de la COP 21 qui se tiendra à Paris en décembre 2015, il visera à apporter un autre éclairage sur la catastrophe en cours. Dans ce but et pour servir à des actions tactiques, il sera accompagné d'une carte de l'agenda capitaliste alien dans la région Ile-de-France.

Caractéristiques principales

ETAPE 1
/////////////////// rédaction d'un champ d'hypothèses de travail autour des mutations planétaires, du rôle des humains, des non humains, du capitalisme et autres agents (aliens ? non aliens ?) de cette transformation • La dynamique du capitalisme, la crise de l'anthropocène, le développement accéléré des technologies et tout ce qu'ils provoquent (modification chimique de la Terre, extinction massive des espèces,…) sont-ils l'émergence d'un nouveau régime ontologique qui n'a pas pour priorité la continuité du projet humain ou la vie sur Terre ?

/////////////////// recherches et problématisation de la question alien : rédaction d'articles et notes de recherche autour du sujet (philosophie, science, littérature, etc.)

/////////////////// conception d'une cellule mobile d'investigation “Aliens in green“ déstinée notamment à accompagner la diffusion du journal .

PHASE 2
/////////////////// Publication du numéro 5 du journal “Planète laboratoire“

PHASE 3
/////////////////// Mise en exercice de la cellule “Aliens in green“ pour la diffusion en France ou à l'international, du journal Planète laboratoire, dans des contextes sensibles.

////////////////// Coordination avec les groupes ou personnes interessées de se joindre à la diffusion. Mise en place d'une plateforme de commentaires en ligne.

Pourquoi est-ce important

1 //////////// Une collaboration existe depuis 8 ans entre différents auteurs et artistes ayant pour questionnement commun les nouvelles technologies de domination émergeant depuis la seconde guerre mondiale. Cette collaboration a notamment donné lieu à la création du journal la Planète laboratoire. elle a également suscité différentes actions (notamment à propos de la politique du spectre électromagnétique).

Le journal a largement circulé dans différentes communautés : critiques des techniques, critique anti-industrielle, milieux scientifiques et universitaires, milieux artistiques et culturels. Son but est de renforcer voire d'apporter de nouvelles perspectives dans la critique des technologies qui bouleverse les conditions d'existence sur Terre.

La thématique du n° 5 ouvre un champ d'hypothèses destinées à renouveler notre regard sur les mutations en cours.

2 //////////////// Un groupe ad hoc est créé pour accompagner de performances et de mise en perspectives, la diffusion du journal. Ce groupe de performance intermedia appelé “Aliens in green“ situe son action à la croisée des sciences, de l'art et des techniques. Il articule à un dispositif et des protocoles issus du laboratoire de biologie, une scénographie de l'information et de la médiation destiné à susciter un questionnement voire à mettre en résonance les peurs associées à la grande transformation de l’Anthropocène et, en particulier à la recherche technoscientifique et aux imaginaires qui y sont associés (science fiction, phénomène ovni,...).

3 /////////////// Un groupe de contributeurs aura accès à une plateforme en ligne de discussions et commentaires. Ce groupe étendra par ses contributions les hypothèses abordées par le journal, le travail ne s'arrêtant pas après la publication en format papier.

Objectifs de la campagne de crowdfunding

Financement de l'impression du numéro 5 du journal tournant autour du capitalisme alien. Traduction en anglais et espagnol. Créer un support d'accompagnement pour des actions tactiques réalisées par le collectif Aliens In Green. Créer un support pour ouvrir un champ de rencontre et de collaboration de recherche autour de la question alien en général, et plus spécifiquement autour des technologies aliens aujourd'hui en plein développement (économie alien et finance algorithmique, xenobiologie et biologie synthétique, xenopolitique).

Expérience antérieure et équipe

Le journal « La Planète Laboratoire » a été créé en 2007 à l'initiative de Ewen Chardronnet et du groupe d'artistes Bureau d'études qui en ont assumé ensemble la responsabilité éditoriale depuis lors.
Publication dépendant d'opportunités de financement, quatre numéros ont été publiés jusqu'à présent en 2008, 2009 et 2011, avec des tirages mixtes de 5000 copies en langue française et 5000 en langue anglaise.

La diffusion a été effectuée par les réseaux de soutien ou lors d'évènements culturels ou militants ou encore d'intervention dans le cadre d'universités.

« Depuis la Seconde guerre mondiale, la planète se transforme progressivement en laboratoire à l'échelle 1. Le vieux modèle de «planète usine» a laissé la place au modèle de la «planète laboratoire».
Objets de ce laboratoire, pouvons-nous également en être les sujets ? Pouvons-nous nous réapproprier cette immense machine qui se développe aujourd'hui selon sa dynamique propre, devenue autonome ? Pouvons-nous réorienter le destin et les orientations de ce laboratoire ? »

Objets des précédents numéros :
Numéro 1 • Pourquoi travaillons nous à notre obsolescence ? (2007)
Textes de l'Observatoire de l’évolution, Ange Valderas, Michel Tibon-Cornillot, Alioune Diop, Sophie Gosselin &David Guignebert, Konrad Becker, Xavier Inizan, Bureau d’études

Numéro 2 • Il n'est nul besoin d'espérer pour entreprendre (2008)
Textes de Bureau d'études, Brian Holmes, Konrad Becker, Nicolas Bonnet, Yves Edel et Lionel Sayag, Michel Tibon-Cornillot, Ewen Chardronnet

Numéro 3 • La planète laboratoire ou la phase terminale du nihilisme (2009)
Textes de Bureau d'études, William Engdhal, Michel Tibon-Cornillot, Ewen Chardronnet, Jean segont I, Jean- François Tabardin

Numéro 4 • La conquète de la Terre par les ordinateurs (2011)
Textes de Jean-Baptiste Labrune, Célia Izoard, Chris Chesher, Bureau d'études, Konrad Becker, Ewen Chardronnet

L'équipe actuelle est composée : Bureau d'études, Ewen Chardronnet, Konrad Becker, Brian Holmes, Émilie Notéris, Clémence Seurat, Aniara Rodado, Maria Ptqk, Benjamin Cadon, Julien Bellanger, et est susceptible de s'agrandir.

Social commitment