Somonte, el documental

Financié le 24 / 07 / 2014
Cofinancé!
Accumulé
€ 8.525
Minimal
€ 7.000
Optimal
€ 9.600
205 Cofinanceurs

Pour € 5

Mention dans les crédits

Ton nom et prénom apparaîtront dans les crédit du documentaire

> 14 Cofinanceurs

Pour € 10

Mention dans les crédits et carte postale digitale de Somonte

Ton nom et prénom apparaîtront dans les crédit du documentaire + une carte de crédit digitale de Somonte.

> 26 Cofinanceurs

Pour € 25

DVD de Somonte, le documentaire

Ton nom et prénom apparaîtront dans les crédit du documentaire + tu recevras en primeur le DVD du documentaire + envoie chez toi.

> 62 Cofinanceurs

Pour € 35

DVD de Somonte, le documentaire et livre CD de Gente del Pueblo

Ton nom et prénom apparaîtront dans les crédit du documentaire + tu recevras en primeur le DVD du documentaire + livre CD “El verso de Gente del Pueblo (1975 - 1986)” + envoie chez toi.

> 24 Cofinanceurs

Pour € 45

DVD de Somonte, le documentaire et T-shirt de Somonte

Ton nom et prénom apparaîtront dans les crédit du documentaire + tu recevras en primeur le DVD du documentaire + T-Shirt de Somonte illustré par Joan Turu + envoie chez toi.

> 40 Cofinanceurs

Pour € 55

DVD de Somonte, T-shirt et Livre CD de Gente del Pueblo

Ton nom et prénom apparaîtront dans les crédit du documentaire + tu recevras en primeur le DVD du documentaire + T-Shirt de Somonte illustré par Joan Turu + Livre CD “El verso de Gente del Pueblo (1975 - 1986)" + envoie chez toi.

> 27 Cofinanceurs

Pour € 100

13. DVD de Somonte, le documentaire et 5 T-shirt de Somonte

Ton nom et prénom apparaîtront dans les crédit du documentaire + tu recevras en primeur le DVD du documentaire + 5 T-Shirt de Somonte illustré par Joan Turu + envoie chez toi.

> 07 Cofinanceurs

Pour € 400

Commanditaire

Reconnaissance avec le logo dans les crédits du documentaire + tu recevras en primeur 5 DVD du documentaire + 5 T-shits de Somonte illutrés par Joan Turu + envoie chez toi.

> 00 Cofinanceurs

Pour € 800

Exclusivité et commanditaire

Reconnaissance avec le logo dans les crédits du documentaire + tu recevras en primeur 5 DVD du documentaire + 5 T-shits de Somonte illutrés par Joan Turu + exclusivité de présentation du documentaire dans l’État espagnol avec la participation du directeur + envoie chez toi.

> 00 Cofinanceurs

À propos du projet

Documentaire sur la propriété Somonte (Andalucía), un exemple de journaliers sans terre qui ont collectivisé les difficultés pour les surmonter avec la lutte et la dignité.
Budget Tâche Minimal Optimal
EDITION ET POST-PRODUCTION DE LA VIDÉO
Montage audiovisuel des images observées et des entretiens réalisés
€ 2.500
POST-PRODUCTION DU SON
Edition et manipulation du son ambiant directement enregistré et des conversations.
€ 1.800
BANDE SONORE
Composition et enregistrement de la musique originale.
€ 800
Budget Infrastructure Minimal Optimal
PAGE INTERNET DU DOCUMENTAIRE
Programmation et dynamisation de la page internet.
€ 1.000
Budget Matériel Minimal Optimal
COÛT DES RÉCOMPENSES
Enregistrement des DVD et présentation dans un étui équitable, t-shirt Somonte, livres CD de “Gente del Pueblo” et envoi à domicile.
€ 1.700
COÛTS DE LA PLATE-FORME GOTEO
La plate-forme de micro-mécénat a un coût qui équivaut à 8% des fonds récoltés.
€ 900
MASTER ET COPIES
Enregistrement en DCP pour la projection dans les cinémas numériques.
€ 900
Total € 7.000 € 9.600
Indispensable
Optionnel

Informations générales

"Avril, le printemps fleurit et la lumière du matin apparaît déjà. Des pas décidés se font entendre sur le chemin, léger comme un vol d’oiseau. Somonte est une terre du peuple, mais ils veulent la vendre pour presque rien. Les journaliers, sans travail, sont décidés à la reprendre.

Un peuple qui résiste a la condamnation, qui refuse de mourir dans un coin, qui livre sa bataille contre le chômage et qui marche vers sont futur. S’il y a un terre qui souffre d’abandon, et des gens qui souffre du manque de travail, nous devons la récupérer et la travailler pour ouvrir des nouveaux sillons. La journée a été difficile mais fructueuse, les gens dorment déjà sur ces terres de futur et d’espoir et les rêves de Somonte naissent.

Somonte est une terre, un rêve vers le futur, Somonte est une lette, un sentiment pur.
Somonte est une terre, un cheval de bataille, un rêve vers le futur, qui renverse des murs.

Des ombres sont arrivés dans la nuit, qui cachés dans l’ombre sont entrés, képis, uniformes et armes noires, y le rêve blanc elles ont fauché. Ells sont arrivés avec une haine misérable, démollisant la porte à coups de poing, de la terre récupérée elles les ont expulsés. Il n’y a pas de coup qui peut emporter leurs rêves, parce que si le peuple sait clairement quel est son chemin. Mille fois elles les expulseront de Somonte, mille fois ils reviendront vers leur destin.

Somonte est une terre, un rêve vers le futur, Somonte est une lette, un sentiment pur.
Somonte est une terre, un cheval de bataille, un rêve vers le futur, qui renverse des murs."

Lettre pour Somonte du groupe Gente del Pueblo

Caractéristiques principales

Dans la quatrième région d’Europe la plus pauvre, avec presque 37% de chômage selon les données officielles de l'Institut National de la Statistique d'Espagne, la Junta de Andalucia voulait vendre la ferme Somonte: 400 hectares situés à 11 kilomètres de Palma del Río, dans la province de Córdoba. Des terres qui pouvaient fournir de nombreux emplois contrôlés par le secteur public sont maintenant sous le contrôle du peuple depuis que le 4 mars 2012, cinq cents journaliers du Syndicat Andalou des Travailleurs (SAT) les ont occupées.

Dans le documentaire “Somonte: terre et dignité”, un groupe de journaliers andalous montreront comment l’occupation des terres leur permet de survivre aux situations de précarité extrême causés par le chômage, les expulsions y les difficultés pour se nourrir. Dans le quotidien de la communauté, les protagonistes du documentaire proposeront une réflexion sur une sortie de la crise qui soit collective et légitime, vers le travail, le pain et la dignité.

Depuis la ferme, ils nous apportent des messages significatifs et émancipateurs, comme Diamantino García qui nous dit: “Il n’y a pas de cause perdus, il y a des causes difficiles, mais comme elles sont si justes, un jour nous gagnerons”. Le documentaire recueuille la force de l’endroit et de ses gens, à travers les témoignages des journaliers, des visites internationales de solidarité et de l’appui de Diego Cañamero, porte-parole national du Syndicat Andalou des Trabailleurs, de Juan Manuel Sánchez Gordillo, maire de Marinaleda, et des chansons du groupe d’appui Gente del Pueblo.

lola-semillero.png

Pourquoi est-ce important

La grève, les expulsions et les difficultés d’alimentation au sein de milliers de familles; les cadeaux fait aux banquiers et la privatisation des biens publics; les coupures budgétaires dans les secteurs de l’éducation et la santé affectant particulièrement nos enfants et grands-parents… tout cela nous indigne et nous ressentons la nécessité d’agir. Le documentaire sur Somonte nous permet de convertir toute cette indignation en quelque chose de positif.

À un niveau plus personnel, Damià Caro, membre de l’Association COMSOC - Comunicació Social, a eu l’opportunité de voyager en 2005 au Brésil et d’y connaître le Mouvement sans terre (MST). L’expérience l’a tant ému qu’il est reparti quelques mois plus tard s’impliquer dans la section des communications dudit mouvement. Il a cohabité avec des familles qui souffraient de difficultés au niveau de l’emploi, de l’alimentation et de l’habitation. Toutefois, bien que ces dernières aient souffert de divers manques, elles possèdent également une grande capacité de dépassement qui les emplit de dignité et de révolte. Elles occupaient des terres, résistaient aux expulsions y produisaient des aliments, et ce, toujours grâce à la force de la collectivité.

En mars 2012, Damià Caro fut surprit par cette nouvelle sur Internet: des dizaines de journaliers andalous, organisées au sein du Syndicat Andalou des Travailleurs (SAT) avaient occupés la propriété de Somonte afin d’éviter sa privatisation et d’y travailler les 400 hectares improductifs situés dans la province de Córdoba. Le 4 avril, jour de la célébration du premier mois d’occupation, il se trouvait parmi eux. Il garde encore aujourd’hui l’intention et la motivation, avec l’aide d’une bonne équipe technique, d’exposer l’exemple de Somonte.

«Somonte n’est pas un rêve, c’est la réalité» nous ont-ils dit plusieurs fois. C’est une réalité qui compte des centaines d’hectares d’arbres, de céréales et de légumes. Ils nous racontent que tout ce travail dans les champs n’aurait pas été possible sans la solidarité de centaines de personnes et de collectifs provenant de villages andalous, de l’État espagnol et du reste du monde. Nous demandons tout particulièrement la collaboration des personnes et collectifs solidaires avec Somonte pour la réalisation d’un documentaire qui vise à promouvoir et répandre son exemple jusqu’à d’autres terres, tel des semences dispersées par le vent.

trabajando-tierra.png

Objectifs de la campagne de crowdfunding

Avec notre engagement et travail volontaire nous avons pu commencer la réalisation du documentaire sur Somonte, c’est-à-dire les phases de préproduction et de tournage. Toutefois, afin de pouvoir maintenant le terminer, nous requérons votre appui. Avec la campagne de Goteo nous désirons continuer avec la postproduction et graver le documentaire en format DVD pour que le message de Somonte soit entendu dans le plus d’endroits possible.

Comme tu peux le constater dans la section des contreparties, nous comptons avec l’appui du groupe de musique Gente del Pueblo, qui nous partage leur CD-livre «El verso de Gente del Pueblo (1975-1986)» et de l’artiste Joan Turu, qui nous a fait cadeau du dessin pour le chandail.

Aide-nous à atteindre l’objectif minimal pour que nous puissions ainsi terminer le documentaire. Si toutefois nous arrivons à l’objectif optimal nous pourrons couvrir la majorité des frais de postproduction et nous serons prêts à présenter le documentaire à l’occasion de festivals internationaux.

Expérience antérieure et équipe

L’Association COMSOC - Comunicació social travaille depuis 2006 pour une communication et éducation transformatrices à travers de différents outils. Pour ce documentaire ils ont compté avec la collaboration de techniciens spécialisés pour favoriser la souveraineté alimentaire et populaire. Ce concept né de Vía Campesina en 1996 se présente comme une des réponses les plus fortes à la crise alimentaire, de pauvreté et climatique.

Les personnes que nous intégrons ce collectif horizontal, d’assemblée et autogéré, nous considérons la communication et la liberté d’expression comme des droits humains que nous devons consolider comme peuple au-delà des institutions et des entreprises. La communication comprise comme l’opportunité d’enseigner et apprendre des autres, comme opportunité pour générer une connaissance collective significative. Par conséquence, nous défendons la libre circulation de l’information et nous proposons les licences ouvertes (Creative Commons) face au copyright.

La postproduction du documentaire comptera avec le travail de METROMUSTER, un producteur indépendant qui expérimente avec l’art, la communication et la politique depuis 2010. Ils ont comme objectif principale contribuer au changement social en donnant le pouvoir à toute sorte de communautés et collectifs en lutte, des formes alternatives de comprendre les espaces de la vie en commun et la récupération de la mémoire historique. Récemment ils ont reçu le prix au meilleur documentaire du Festival de Cine de Málaga avec l’audiovisuel Ciudad muerta.

Engagement social